Publicité

“J’avais peur de sa réaction” : Rachida Brakni raconte la rencontre entre son père et son mari Eric Cantona (VIDEO)

L'actrice et réalisatrice engagée, Rachida Brakni, franchit une nouvelle étape dans sa carrière en devenant écrivaine avec la sortie de son premier livre, "Kaddour". Ce récit poignant est un vibrant hommage à son père, dont elle dévoile l'histoire avec sensibilité et profondeur.

L'inspiration pour écrire ce livre est née du décès de son père, Kaddour, en août 2020. Rachida Brakni, confrontée à l'absence et au silence de cet homme qui ne savait ni lire ni écrire, ressent le besoin impérieux de raconter son histoire. Elle se plonge alors dans les souvenirs, cherchant à percer les mystères de son passé, de son enfance d'orphelin en Algérie à sa vie de chauffeur routier en France.

"Kaddour" est un récit intimiste qui explore les liens familiaux, la mémoire et l'héritage culturel. À travers les pages de ce livre, Rachida Brakni donne voix à son père et à de nombreux autres exilés, partageant leurs luttes, leurs espoirs et leurs aspirations à (re)trouver leurs racines.

Le livre offre un témoignage émouvant de l'amour filial et de la quête identitaire, porté par une écriture gracieuse et musicale.

Invitée ce soir dans l’émission C à vous sur France 5 pour parler de son ouvrage, la réalisatrice de 47 ans a eu droit à une belle surprise. Son mari, Eric Cantonna, ému, a raconté sa première rencontre avec le père de sa belle. En tournage en Algérie, Rachida Brakni souhaite présenter son nouveau petit ami, l’ex footballeur international Eric Cantonna, à son père. Mais elle est en retard et la rencontre se déroule sans elle. Attablé à un café, Eric Cantonna explique avoir voulu offrir un verre de pastis à son futur beau-père, sans penser que ce dernier ne buvait pas d’alcool.

À lire également

"Deux minutes après, on s’embrasse…" : Eric Cantona fait de rares confidences sur sa famille

Une jolie anecdote sur laquelle est revenue la comédienne : “Quand j’ai voulu présenter Eric à mon père j’avais peur de sa réaction. Et moi aussi finalement je n’ai fait ni plus ni moins que ce que les autres ont fait à son endroit et aussi à mon endroit en me réduisant à une sorte de cliché”.

Elle poursuit : “Alors que mon père ça n’a jamais été un sujet pour lui ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi