"J’ai été violée quand j’avais 9 ans. J’ai vécu des guerres dans mon corps. Je suis une survivante"

Après les mouvements #MeToo ou #IWas, qui dénonçaient les agressions sexuelles, des dizaines d'hommes et de femmes sont aujourd'hui unis dans un même combat : la fin de la prescription dans les affaires de viol.

Pour faire passer le message, de nombreuses personnes ont décidé de faire un geste fort : prendre la pose avec un panneau affichant l'âge (ou les âges, dans certains cas) auquel elles ont été violées. Parmi les anonymes, plusieurs stars ont également donné de la voix, comme l'actrice et autrice engagée Nadège Beausson-Diagne.

Interviewée par Yahoo, elle évoque notamment son propre viol, à l'âge de 9 ans, ainsi que l'amnésie traumatique qui s'en est suivie.