Publicité

“J’ai été très choquée” : cette proposition ultra violente et sexiste d’un gynécologue à Adeline Blondieau

Elle a fait les beaux jours de la série Sous le soleil. Aujourd’hui, Adeline Blondieau, âgée de 52 ans, a décidé de quitter le monde de la télévision pour se concentrer sur son activité de sophrologue. La mère de deux enfants s’est confiée à cœur ouvert lors d’un entretien avec nos confrères du Parisien dans lequel elle revient notamment sur une proposition totalement déplacée d’un gynécologue, qui lui a proposé de lui enlever son utérus. “J’avais 46 ans et cet homme, ce gynécologue, avait décrété que je n’en aurais plus besoin car je n’étais plus en âge de procréer. J’ai trouvé ça ultra-violent et sexiste. J’ai été très choquée et j’ai demandé à une copine qui était gynécologue d’urgence, sur les terrains de guerre”, indique-t-elle. Ainsi, son amie lui a donné de précieux conseils : “Elle m’a conseillé de ne pas accepter et prendre d’autres avis. On a la responsabilité de notre santé. Quand on fait des travaux, on va chercher plusieurs devis. Pour notre corps, cela devrait être la même chose !”, dit-elle en riant. Adeline Blondieau se confie alors sur la ménopause. “Cela dépend des femmes mais, en général, des années. Parfois, on compare la ménopause à l’adolescence. Sauf que la puberté, pour une jeune femme, c’est visible, il y a des choses qui changent. La ménopause est quelque chose d’invisible”.

Adeline Blondieau : "J’ai reçu un nombre incalculable de messages de femmes"

(...)

Lire la suite sur Closer

Monique Olivier : l’ex-épouse de Michel Fourniret pourrait permettre de résoudre un cold-case vieux de 26 ans
Johnny Hallyday : Cyril Hanouna fait des révélations sur le prix de sa maison de Marnes-la-Coquette
Héléna et Pierre (Star Academy) en couple ? On a enfin la réponse à la question que tout le monde se pose
Amandine Pellissard : après “trop de LSD” et enceinte de huit mois, elle a terminé en hôpital psychiatrique
Disparition d’Emile au Vernet : un futur cold-case ? L’angoissante prédiction du procureur