Publicité

"J'étais too much" : Faustine Bollaert évoque sans filtre ses débuts compliqués à la télévision

L’animatrice Faustine Bollaert est très appréciée du public. Celle qui est aux commandes de Ça commence aujourd’hui et qui s’apprête à fêter sa 1000ème émission ce vendredi 15 mars, n’a pas toujours connu un aussi grand succès. Elle avait notamment débuté en tant que chroniqueuse dans le programme diffusé sur France 3 intitulé Côté vacances. C’est cependant lors de son arrivée dans Vivement dimanche animée par Michel Drucker sur France 2 entre 2005 et 2010 qu’elle a connu une montée fulgurante.

Faustine Bollaert a profité de son passage sur Europe 1 dans Culture Médias ce jeudi 14 mars pour évoquer ses débuts à la télévision qui ont été particulièrement compliqués.

"J'ai fait ma première télé, j'avais 18 ans. Ça fait 25 ans. Donc oui, évidemment, on m'a vue à des périodes où en général, on n'a pas forcément envie qu'on vous voie. On m'a vue très grande gueule. Je n’assume pas forcément. Il y a des images où je me dis que j'étais dans une autre période, j'avais certainement une revanche à prendre, j'avais certainement envie qu'on me voie… Donc j'étais too much de tout quoi. On m'a vue grandir ! Il y a des périodes de votre vie qu'on assume plus aujourd'hui. Mais ça, c'est le bénéfice de l'âge. (…) C’est vrai qu'on se trouve plus et qu'on est plus soi autour de 40 ans que quand on en a 25." a-t-elle expliqué.

À lire également

Faustine Bollaert révèle la vérité sur Rising Star : "Avec Guillaume Pley, ça a été un petit peu compliqué…"

L’animatrice de 44 ans a aussi tenu à revenir sur ses débuts en tant que figurante dans la série Premiers baisers.

"Je faisais mon argent de poche à l’époque, il y en a certains qui faisaient du baby-sitting, moi, j’avais la chance d’être figurante. J’avais une de mes cousines qui travaillaient au casting qui me proposait de venir. Ce sont de super souvenirs. J’ai des souvenirs sur des plateaux télé qui étaient fabuleux." s’est-elle souvenue tout en confiant...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi