Publicité

Jérôme Thomas : alcoolisme, dettes… la terrible déchéance du double médaillé olympique de boxe

La vie n'a pas été tendre avec Jérôme Thomas. L'ancien boxeur raconte sa terrible déchéance dans un long entretien accordé à L'Équipe.

Son ascension a été aussi fulgurante que sa chute. Jérôme Thomass'est imposé très rapidement comme l'un des sportifs incontournables du troisième millénaire. Un an après avoir décroché la médaille de bronze des poids mouches aux JO de Sydney en 2000, le pugiliste remporte le titre de champion du monde amateur à Belfast. Quelques récompenses plus tard, il range ses gants au vestiaire et pose ses valises à Saint-Quentin, dans le département de l'Aisne, où il travaille comme éducateur sportif. Tout le monde ignore que l'ex-médaillé olympique livre alors son plus grand combat.

Au-delà du syndrome de Poland qui le handicape, Jérôme Thomas a longtemps souffert d'une sévère addiction à l'alcool. "Je buvais, car je n’ai aucune estime, aucune confiance en moi, explique-t-il à nos confrères de L'Équipe. Avec l’alcool, tu te sens invincible. Je ne me croyais pas intéressant sans l’alcool". L'un de ses frères, infirmier, lui sauvera la vie en l'aidant à se sevrer pour de bon : "Il emporte les bières du frigo, prend les clés et m’enferme chez moi. Depuis ce 4 octobre, je n’ai plus touché à l’alcool". L'ex-pugiliste poursuit : "J’ai décidé de ne plus boire. C’est ma fierté. J’ai besoin de faire un truc que peu de gens peuvent faire, comme aller trois fois aux Jeux Olympiques. L’alcool ne se soigne pas. Mon papa en est mort. Je sais que ce sera tous les jours un combat Je ne vais pas vous mentir, si je rebois, je meurs. Avec les médicaments (...)

Lire la suite sur Closer

VIDÉO - A 200 jours des Jeux, Macron appelle les Français à faire du sport "chaque jour"

Jeff Panacloc : ses terribles confidences sur son burn-out qui l’a conduit à l’hôpital
Obsèques de Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il a été enterré avec une souris d’ordinateur dans son cercueil
Essonne : il surprend sa femme et son amant dans une voiture, le chaos déferle sur le parking
Rachida Dati : ce petit coup bas de sa prédécesseur au ministère de la Culture au moment de la passation
Astrologie 2024 : le signe du Poisson aura-t-il de la chance en février ?