Publicité

IVG : Sophie Marceau fustige Gérard Larcher qu’elle juge "suffisant, rétrograde et hypocrite"

Des propos du président du Sénat qui s'oppose à la constitutionnalisation de l’IVG, ont fait bondir Sophie Marceau qui lui a répondu sur Instagram.

Opposé à la constitutionnalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG), le président du Sénat Gérard Larcher a déclaré mardi sur France Info : « L’IVG n’est pas menacée dans notre pays. Si elle était menacée, croyez-moi, je me battrais pour qu’elle soit maintenue. Mais je pense que la Constitution n’est pas un catalogue de droits sociaux et sociétaux ».

Ces propos du chef des sénateurs, figure des Républicains qui dominent le Sénat ont suscité la colère de Sophie Marceau. L’actrice lui a vertement répondu sur son compte Instagram, sans toutefois le nommer directement : « Bien sûr que l’avortement est menacé ! Vous n’avez que faire du sort des femmes en vérité. Vous représentez le patriarcat dans toute sa splendeur : suffisant, rétrograde et hypocrite. Vous faites honte à notre société française. » Et la star qui s’était aussi élevée contre la tribune de soutien à Gérard Depardieu, conclut sur cette dernière flèche : « Tant qu’il y aura des hommes comme vous, nous serons toutes en danger. »

La position de Gérard Larcher n’est pas nouvelle sur le sujet, mais elle sème le trouble, à la veille de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi constitutionnelle visant à inscrire dans le texte fondamental que « la loi détermine les conditions dans lesquelles s’exerce la liberté garantie à la f...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - IVG dans la Constitution: l'Assemblée débat, Dupond-Moretti promet de prendre "le temps qu'il faut"