Publicité

IVG dans la Constitution : Catherine Ringer revisite "La Marseillaise" (VIDEO)

Capture d\'écran BFMTV
Capture d\'écran BFMTV

Crédits photo : Capture d'écran BFMTVUn jour historique. Ce lundi 4 mars, la France est devenue le premier pays à inscrire dans la Constitution la "liberté garantie" de recours à l'IVG (Interruption volontaire de grossesse). C'est à la suite d'un débat que la décision a été prise, avec un vote à 780 parlementaires pour, contre 72 votes opposés. La cérémonie de scellement de cette loi a eu lieu ce vendredi 8 mars à midi, une journée « historique » et « symbolique », comme l'a décrit Emmanuel Macron, puisqu'il s'agit de la Journée internationale des droits des femmes. L'inscription de ce recours libre à l'IVG revêt une importance capitale, à l'heure où ce droit recule dans de nombreux pays en Europe mais aussi aux Etats-Unis. A l'été 2022, les Etats-Unis ont abrogé le droit à l'avortement et 13 Etats ont ainsi rendu l'avortement illégal, comme le Texas, le Kentucky, l'Idaho ou le Dakota du Nord et du Sud. De nombreuses popstars comme Olivia Rodrigo, Taylor Swift ou Madonna s'en étaient insurgées.

"Chantons cette loi pure dans la Constitution"


« Nous mènerons ce combat sur notre continent, où les forces réactionnaires s'en prennent d'abord et toujours aux droits des femmes avant de s'attaquer ensuite aux droits des minorités, de tous les opprimés, à toutes les libertés » a déclaré le président de la République ce midi. Après son discours, c'est Catherine Ringer qui a pris place sur scène pour reprendre "La Marseillaise". Sauf que l'ancienne chanteuse des Rita Mitsouko a revisité l'hymne national français pour en modifier quelques paroles. Ainsi, le « Aux armes citoyens / Formez vos bataillons / Marchons, marchons, qu'un sang impur abreu...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Catherine Ringer victime d'une "mauvaise chute"
Catherine Ringer : "C'est un gros coup de fatigue"
Catherine Ringer : malaise en plein concert