Une Italienne se fait retirer une tumeur de 70 kilos

Medical Team Performing Surgical Operation in Modern Operating Room (gorodenkoff via Getty Images)

C’est une première dans le monde médical. Une jeune Italienne a été opérée avec succès d’une tumeur de 70 kilos à l’abdomen.

Incroyable mais vrai. Atteinte d’une tumeur de 70 kilos à l’abdomen, une jeune Italienne, dont le cas clinique a été relayé par de nombreux médias, est passée très proche de la mort. Son état a immédiatement engendré une hospitalisation en urgence. Sa tumeur, due à un cancer des ovaires, était tellement grosse qu’elle comprimait ses poumons. La patiente ne pouvait donc plus respirer normalement.

Arrivée il y a quelques semaines à l’hôpital Molinette de Turin, elle a aussitôt été intubée et placée sous respiration artificielle. Les chirurgiens, en charge de son cas, ont commencé par drainer 52 litres de liquide avant de retirer la partie solide de la tumeur, d’un poids de 25 kilos. Du jamais-vu.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "C’est le premier cancer, tous sexes confondus, alors il faut y penser"

La tumeur plus lourde que la patiente

"Il n’existe pas de précédent dans la littérature médicale d’une masse tumorale d’un tel poids. Elle pesait plus que la patiente elle-même", a précisé l’établissement dans un communiqué. Placée en réanimation, la patiente s’en est sortie et a rapidement récupéré. Elle a été transférée dans une unité de diététique et nutrition quelques jours plus tard avant de pouvoir rentrer chez elle, saine et sauve.

Comme le rappelle l’Institut Gustave Roussy sur son site Internet, le carcinome de l’ovaire est la 8e cause de cancer chez la femme en France avec environ 5 200 nouveaux cas par an. À l’instar de beaucoup d’autres, il peut être asymptomatique pendant longtemps. C’est pourquoi il est malheureusement souvent diagnostiqué à un stade avancé, lorsque les cellules cancéreuses ont proliféré vers d’autres organes et tissus à proximité.

Comme pour la plupart des cancers, l’âge est un facteur de risque important. Plus une femme vieillit, plus son risque d’en être la cible augmente. L’âge médian au diagnostic est de 68 ans, selon l’Institut national du cancer.

VIDÉO - Cancer des ovaires : nouvelle condamnation pour Johnson & Johnson