Publicité

Italie: la place de la "tour penchée" de Bologne fermée après des oscillations "anormales"

C'est l'autre tour penchée du patrimoine italien. Inclinée à quatre degrés, contre 3,9 pour le campanile de la cathédrale de Pise, la tour Garisenda de Bologne inquiète. La place qui l'entoure va être fermée pendant "quelques années", a annoncé la municipalité vendredi 27 octobre.

En cause, des oscillations "anormales" relevées par les scientifiques qui surveillent de près l'édifice, comme le rapporte la presse italienne.

Le maire de la ville, Matteo Lepore, a déclaré que la fermeture de la Piazza di Porta Ravegnana était nécessaire pour "sauver" la tour, rapporte la correspondante du Guardian à Rome.

"Nous n'intervenons pas parce que nous pensons qu'elle peut s'effondrer à tout moment, nous intervenons parce que nous voulons la sécuriser et la restaurer", a déclaré l'édile.

Une structure métallique pour consolider la tour

Après un rapport d'experts, un chantier devrait débuter pour consolider la tour avec une structure métallique.

"Il faut être patient car il y aura des désagréments, je m'en excuse dès maintenant, mais il faut le faire avec amour et dévouement car c'est le symbole de notre ville", a réagi le maire sur X (ex-Twitter).

Datée du XIIe siècle, la tour Garisenda mesurait à l'origine 60 mètres avant d'être rabotée de 12 mètres au XIVe siècle. Elle ne se visite pas, contrairement à sa sœur jumelle la tour Asinelli, haute de 97 mètres et inclinée à un peu plus d'un degré.

Les Due Torri (deux tours) portent le nom des familles rivales qui les ont construites et sont devenues le symbole de la ville. Ce dimanche, le maire a annoncé sur X qu'il allait écrire à l'Unesco pour demander l'inscription des tours de Bologne au patrimoine mondial de l'humanité.

La célèbre tour penchée de Pise a, elle, cessé de s'affaisser doucement et s'est même redressée de quelques centimètres ces dernières années, grâce à des travaux d'ingénierie lancés pour sauver ce monument médiéval devenu une attraction touristique majeure dans le centre de l'Italie.

Article original publié sur BFMTV.com