Publicité

En Israël, Joe Biden dénonce les "atrocités" du Hamas qu'il compare à celles de l'État islamique

En déplacement en Israël ce mercredi 18 octobre, Joe Biden a assuré son soutien à Israël et dénoncé avec fermeté les "atrocités" commises par le Hamas. "Les atrocités commises par les miliciens du Hamas lors de l'attaque du 7 octobre dernier sont telles qu'elles font passer l'organisation État islamique pour un mouvement plus raisonnable", a déclaré le président américain.

Une attaque du "camp adverse"

S'exprimant devant la presse en présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, Joe Biden a assuré ce dernier du soutien américain et a déclaré que les États-Unis feront en sorte qu'Israël dispose de ce dont il a besoin pour se défendre.

Évoquant l'explosion meurtrière qui s'est produite mardi dans un hôpital de Gaza, Joe Biden a dénoncé une attaque commise "par le camp adverse", donnant ainsi crédit à Israël qui impute cette explosion au Jihad islamique qui a dénoncé des "mensonges".

Au moins 200 personnes ont été tuées mardi soir dans une frappe dans l'enceinte de l'hôpital Ahli Arab de la ville de Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas, organisation islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza. D'autres estimations donnent un bilan plus élevé.

Les pays arabes, signataires ou non de la paix avec Israël, ont eux attribué d'une voix unanime l'explosion meurtrière dans un hôpital de Gaza à l'armée israélienne, en dépit du démenti apporté par Israël.

Article original publié sur BFMTV.com