Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son sol

·1 min de lecture
Des roquettes sont tirées depuis la bande de Gaza, enclave palestinienne sous contrôle du Hamas, en direction d'Israël, le 16 mai 2021 - MOHAMMED ABED © 2019 AFP
Des roquettes sont tirées depuis la bande de Gaza, enclave palestinienne sous contrôle du Hamas, en direction d'Israël, le 16 mai 2021 - MOHAMMED ABED © 2019 AFP

Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, dans le nouveau conflit avec les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza que contrôle le Hamas, a indiqué ce dimanche l'armée israélienne.

Depuis le 10 mai, les groupes armés de Gaza ont lancé environ 3000 roquettes vers Israël, battant ainsi le rythme des tirs lors d'une escalade en 2019 et de la guerre de 2006 contre le Hezbollah au Liban, a indiqué le général Ori Gordin lors d'une rencontre en ligne avec des journalistes.

3000 frappes en moins d'une semaine

Lors d'une escalade avec le Jihad islamique en novembre 2019, 570 roquettes avaient été lancées vers Israël depuis la bande de Gaza et lors de la guerre avec le Hezbollah à l'été 2006, 4500 roquettes avaient été lancées depuis le sud du Liban vers Israël en 19 jours.

Mais depuis lundi dernier, les groupes armés de l'enclave palestinienne sous blocus, à commencer par le Hamas et le Jihad islamique, ont lancé environ 3000 roquettes vers le territoire israélien, a indiqué le général Gordin. Interrogé pour savoir s'il s'agissait donc du rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers Israël, il a répondu: "Non seulement je suis d'accord, mais c'est ce que je viens de présenter."

Article original publié sur BFMTV.com