Publicité

Israël célèbre symboliquement le premier anniversaire de Kfir Bibas, le plus jeune otage à Gaza

Kfir Bibas n'avait pas encore neuf mois le 7 octobre lors des forces du Hamas ont attaqué Nir Oz, un kibboutz du sud d'Israël proche de la bande de Gaza. Un anniversaire symbolique a été célébré dans son village agricole.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées sur une place de Tel-Aviv pour un grand lâcher de ballons orange ce jeudi 18 janvier. Une date devenue symbolique depuis les attaques du Hamas en Israël. Il s'agit en effet du premier anniversaire de Kfir Bibas, le plus jeune otage retenu à Gaza selon l'armée israélienne.

Ce petit bébé à la chevelure rousse, enlevé avec son frère Ariel, âgé de 4 ans, et ses parents le 7 octobre dernier, est devenu l'un des visages des otages toujours détenus par le Hamas.

Annoncé mort par le Hamas, pas de confirmation de Tsahal

C'est dans le village agricole de Nir Oz que le plus jeune des quelque 250 otages emmenés de force par le Hamas et ses alliés dans le petit territoire palestinien, aurait dû fêter son premier anniversaire ce 18 janvier. Un anniversaire symbolique s'y est tenu aujourd'hui, alors que plus personne n'a de nouvelles des enfants Bibas.

"On a les deux derniers plus jeunes enfants à Gaza, on doit considérer qu'ils sont en vie et agir comme s'ils étaient en vie pour pouvoir les ramener", a confié à BFMTV Yosi Schnaider, le cousin de Shiri Bibas la mère de Kfir.

Le Hamas, qui avait expliqué avoir "transféré" la famille Bibas au Front Populaire de Libération de la Palestine, avait annoncé en novembre dernier durant la trêve humanitaire la mort du bébé et de sa famille dans un bombardement israélien. Les autorités israéliennes n'ont pas confirmé la mort de la famille.

"Plusieurs fois par jour on échange avec des diplomates, des personnes influentes... On demande à la terre entière, on pose toutes les questions pour essayer de comprendre, mais non, on a aucune information, aucune nouvelle depuis le 7 octobre. Ils ont complètement disparu", a poursuivi Yosi Schnaider.

"On est tous effrayés de ce qui peut leur arriver"

Sur des images de propagande du Hamas, Shiri Bibas apparaît avec ses deux enfants, capturée et entourée d'hommes armés alors que son mari Yarden est emmené ailleurs, ensanglanté.

Yarden Bibas, qui apparaît à nouveau dans une vidéo de propagande du Hamas datée du 30 novembre, serait toujours en vie mais dans une très mauvaise situation mentale, selon une otage récemment libérée qui a raconté avoir été forcée de lui annoncer la mort de sa femme et de ses deux enfants selon All Israel News.

"On est tous effrayés de ce qui peut leur arriver là-bas", a témoigné Yosi Schnaider. Le parent souhaite par ailleurs que "le monde se réveille, et pleure avec nous".

"Il est temps de vous réveiller, vous pouvez prendre conscience de qui est notre ennemi, vous pouvez apprendre de nous et ce qu'ils nous ont fait", a conclu Yosi Schnaider.

Environ 250 personnes ont été prises en otages et emmenées à Gaza le 7 octobre 2023. Si une centaine d'entre elles ont été libérées dans le cadre du cessez-le-feu conclu fin novembre, 132 restent détenues dont 27 seraient mortes selon les autorités israéliennes.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Gaza : arrivée d'aide humanitaire et de médicaments pour les otages