Publicité

Israël: une petite fille de 5 ans ex-otage du Hamas de retour à l'école après 49 jours de détention

De belles images, après deux mois de chaos. Emilia Aloni, une enfant de 5 ans, a été kidnappée par le Hamas avec sa mère le 7 octobre 2023, alors qu'elles visitaient des membres de leur famille dans le kibboutz Nir Oz, dans le sud d'Israël. Libérée le 24 novembre, Emilia a pu retrouver son école ce mardi 5 décembre.

Le ministère israélien de l'Éducation a partagé une vidéo des retrouvailles avec ses amies sur X, ex-Twitter, ajoutant: "Il n'y a rien de plus excitant que cela". On voit Emilia être embrassée par les autres enfants.

Dans la matinée du samedi 7 octobre, lors de l'attaque du Hamas sur le kibboutz où elles se trouvaient, Daniel, la mère d'Emilia, envoie un "dernier message" à sa famille, disant qu'il y avait des terroristes dans la maison et qu'elle craignait qu'elles ne survivent pas.

Libérée fin novembre

Daniele et Emilia passent 49 jours en captivité dans la bande de Gaza. Le 24 novembre, Daniele et sa fille font partie des 23 otages israéliens libérés par le Hamas, en échange de 39 prisonniers palestiniens.

"Elles ont été accueillies par une foule tenant des drapeaux d'Israël, venue applaudir leur retour", racontaient nos confrères d'I24 News, média membre du groupe Altice, comme l'est BFMTV.

Selon un nouveau bilan d'Israël, 138 otages restent retenus à Gaza après la libération pendant la trêve de 105 autres, dont 80 en échange de 240 prisonniers palestiniens détenus par Israël.

En représailles à l'attaque du 7 octobre, Israël a juré d'"anéantir" le Hamas, et son armée mène des bombardements intenses et dévastateurs sur le territoire palestinien assiégé, parallèlement à une vaste opération terrestre lancée le 27 octobre.

Le ministère de la Santé du Hamas a fait état mardi de 16.248 morts, à plus de 70% des femmes et enfants et adolescents, dans les bombardements israéliens à Gaza.

Article original publié sur BFMTV.com