Publicité

En Islande, l’éruption volcanique de Grindavik engloutit des maisons

ISLANDE - Des images infernales. Ce dimanche 14 janvier, trois maisons de la ville portuaire de Grindavik, au sud-ouest de l’Islande, ont été incendiées par des coulées de laves. Les habitants, qui avaient déjà dû quitter leurs maisons lors de l’éruption volcanique de décembre, ont tous été évacués quelques heures plus tôt après une accélération de l’activité sismique dans la nuit.

L’éruption a commencé dans la matinée, deux failles s’étant ouvertes à proximité de la ville. La lave a fini par atteindre les limites de Grindavik en début d’après-midi, détruisant trois habitations sur son passage comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus. Les maisons touchées ont immédiatement pris feu, dégageant d’importants panaches de fumée noire.

Mais les maisons ne sont pas les seules infrastructures à être menacées par la lave : les canalisations, ainsi que la route menant à Grindavik, sont sur le chemin des coulées de laves meurtrières. Sur des images diffusées par la télévision publique islandaise, on peut ainsi apercevoir des travailleurs tenter de stopper l’avancée de la lave en construisant des fortifications.

Il s’agit de la cinquième éruption volcanique en Islande en près de trois ans, la précédente ayant eu lieu dans la soirée du 18 décembre dans ce même secteur. Mais la lave n’avait pas atteint de maisons depuis 51 ans. Trente-trois systèmes volcaniques sont considérés comme actifs dans ce pays de feu et de glace, région la plus volcanique d’Europe.

À voir également sur Le HuffPost :

Islande : Après l’éruption spectaculaire d’un volcan, la crainte d’une pollution au gaz à Reykjavik

L’étudiant espagnol disparu à Lille retrouvé en Islande, cinq jours plus tard