Publicité

Islam : « L’école traditionnelle, l’autre rempart contre l’extrémisme »

Président du Conseil national des imams de France, cheikh Amadou Ba est remonté dans l'histoire de l'islam en Afrique pour expliquer combien l'enseignement tradtionnel pouvait être un rempart à l'extrémisme religieux.   - Credit:DR
Président du Conseil national des imams de France, cheikh Amadou Ba est remonté dans l'histoire de l'islam en Afrique pour expliquer combien l'enseignement tradtionnel pouvait être un rempart à l'extrémisme religieux. - Credit:DR

La capitale de la Mauritanie a reçu à l'aube de cette année la 4e Conférence africaine pour la promotion de la paix. Objectif signalé : dans le sillage de la Déclaration de Nouakchott, consacrée document de référence de la Vision africaine pour la paix depuis le 33e Sommet des chefs d'État de l'Union africaine, « poursuivre la modernisation des modes de réflexion et des mécanismes d'action, selon une approche innovante, pacifique et légale » afin de « contrecarrer la violence et l'extrémisme tant au niveau narratif que pratique ».

 - Credit: ©  Forum d'Abu Dhabi
- Credit: © Forum d'Abu Dhabi

Président du Forum d'Abou Dhabi pour la paix, le cheikh Abdullah Bin Bayyah est aussi le grand ordonnateur de la Conférence africaine pour la paix. © Forum d'Abu Dhabi

Initiée sous l'égide du Forum d'Abou Dhabi pour la paix, présidé par le très respecté cheikh mauritanien Abdullah Bin Bayyah, la Conférence avait choisi de traiter principalement le thème de « L'enseignement traditionnel en Afrique : le savoir et la paix ». Au milieu des riches contributions de nombreux érudits qui avaient fait le déplacement, celle de Cheikh Amadou Ba, président du Conseil national des imams de France, nous est apparue intéressante de par le parcours même de l'homme qui a commencé par fréquenter l'école traditionnelle dans son apprentissage du Coran avant de terminer son parcours à Sciences Po par un diplôme sur le dialogue interreligieux. Il s'est confié au Point Afrique.

Le Point Afrique : La Conférence africaine pour la paix a choisi le thème de [...] Lire la suite