Publicité

Isabel Celis, la petite « Maddie américaine » : son meurtrier déclaré coupable après 12 ans

Cette fois-ci, les jurés ont réussi à se mettre d’accord. Rejugé après un premier procès qui avait été annulé faute d’unanimité, Christopher Clements a été déclaré coupable d’enlèvement et meurtre jeudi 29 février aux États-Unis. Il était accusé dans l’affaire de la petite Isabel Celis, surnommée « la Maddie américaine » par les médias. L’homme avait déjà été condamné, en 2022, à une peine de prison à vie pour le meurtre de la jeune Maribel Gonzales, âgée de 13 ans, rappelle KGUN 9.

C’est en 2017 que son nom est apparu dans l’enquête sur la jeune Isabel, âgée de 6 ans. Cette année-là, il avait été capable de dire au FBI l’endroit où se trouvaient les restes de la fillette portée disparue en 2012 dans l’Arizona. Il avait passé un accord avec les autorités, dévoilant cette information en échange de l’abandon de charges dans une autre affaire. S’il a dit savoir où était le cadavre de la jeune victime, il a en revanche affirmé ne pas être impliqué dans sa mort.

Une affaire très médiatisée

La disparition d’Isabel avait été particulièrement médiatisée. Avant l’annonce de l’inculpation du suspect, le rôle de ses parents avait été remis en question. Le père Sergio, seul avec ses enfants au moment de la disparition, avait été au cœur des interrogations, notamment à cause de son attitude juste après avoir trouvé le lit vide de sa fille. « Je veux signaler la disparition de quelqu’un », avait-il expliqué lors de son appel aux secours. Au cours de cette conversation enregistrée et...


Lire la suite sur ParisMatch