Isère: ouverture d'une enquête après la découverte d'une adolescente dénudée dans un buisson

AL
·1 min de lecture
Police (illustration)  - AFP
Police (illustration) - AFP

Une enquête a été ouverte par le parquet de Grenoble ce jeudi après la découverte, dans une commune de sa proche banlieue, d'une adolescente dénudée dans un buisson, selon des sources concordantes. "Une enquête pour enlèvement, séquestration, actes de torture et viols sur mineur a été ouverte", a indiqué le procureur de la république de Grenoble, Éric Vaillant, qui n'a pas souhaité donner davantage de précisions à ce stade des investigations.

Selon les pompiers, la jeune fille, âgée de 15 ans, a été découverte par une passante vers 09h00 "à moitié nue" et "prostrée" dans un buisson à Échirolles, au sud de Grenoble.

Enlevée par trois hommes encagoulés

"Consciente mais choquée", elle présentait des traces de "coups de poings au visage" et de "coups de cutter superficiels" sur la peau, ont-ils ajouté, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré.

La victime a été transportée au pôle couple-enfant du CHU de Grenoble pour subir des examens. Elle a expliqué à la police avoir été enlevée une heure plus tôt à Claix, au sud de l'agglomération grenobloise, par "trois hommes encagoulés" qui l'ont emmenée "encagoulée" dans un bois à bord d'un véhicule.

Là, elle aurait été "frappée", "torturée avec un cutter" et "violée", a indiqué une source proche de l'enquête, mentionnant les "nombreuses traces" découvertes sur son corps. La jeune femme aurait ensuite été relâchée par ses kidnappeurs à l'endroit où elle a été retrouvée. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Grenoble.

Article original publié sur BFMTV.com