En Irlande, le surplus d’énergie éolienne est utilisé pour chauffer l’eau des foyers modestes

Photo TIM GRAHAM / robertharding via AFP

“Dans le cadre d’un programme mis en place les jours de grand vent – qui redistribue l’énergie éolienne excédentaire –, 65 000 foyers pourront obtenir de l’eau chaude gratuitement”, annonce l’Irish Independent. En Irlande, une entreprise a en effet trouvé un moyen de ne pas gaspiller l’énergie éolienne en trop en la distribuant gratuitement aux résidents de logements sociaux.

En 2022, un projet pilote d’une durée de dix mois auprès de 40 foyers a permis d’évaluer la faisabilité du programme. Le principe est relativement simple : le réservoir d’eau chaude d’un ménage est équipé gratuitement d’un interrupteur numérique qui permet à l’entreprise sociale EnergyCloud d’allumer à distance la résistance thermoplongeur.

Certains soirs, les participants “reçoivent une notification leur demandant d’éteindre la résistance de leur ballon afin de ne pas utiliser leur propre électricité, et le lendemain matin leur ballon est rempli d’eau chaude”, détaille le quotidien irlandais qui relaie :

“Lors d’une période d’observation avant Noël, les ballons d’eau chaude ont été chauffés gratuitement trois fois en une semaine.”

EnergyCloud a conclu des accords avec les fournisseurs d’électricité, les propriétaires de câbles et les opérateurs de réseau pour permettre l’utilisation gratuite de l’électricité excédentaire par ces foyers au lieu d’avoir à éteindre les éoliennes. Le New Scientist rapporte notamment que, “selon le fournisseur d’énergie Drax, en 2020 et 2021, au Royaume-Uni, la quantité d’énergie renouvelable gaspillée aurait pu alimenter 800 000 foyers, car l’offre était supérieure à la demande”.

Bientôt d’autres équipements ?

Avec le développement à venir des fermes éoliennes, en particulier pour lutter contre le dérèglement climatique, il semble essentiel de trouver les moyens de ne pas gaspiller une quantité croissante d’énergie. “EnergyCloud souhaite poursuivre le développement de cette technologie pour pouvoir la relier à d’autres appareils ménagers comme les radiateurs à accumulation et les pompes à chaleur”, prévient l’Irish Independent.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :