Iris Mittenaere, présidente du jury Miss France : "Je saurai être bienveillante et indulgente"

·1 min de lecture

Dans quel état d’esprit êtes-vous à l’idée de présider cette cérémonie 2020 ?

Iris Mittenaere : Il me tarde d’y être ! J’ai déjà eu l’opportunité extra­ ordinaire de croiser d’autres Miss lors d’une séance photos. Rencontrer toutes ces femmes, aux destins très différents et inspirants, fut, pour moi, un moment fort et magique.

En tant que femme, pensez-vous que les concours de beauté ont su évoluer de la bonne manière ?

Oui, je le pense, même s’il reste encore des choses à faire. Le concours Miss France a connu bien des change­ments depuis sa création, en 1920. Aujourd’hui, l’élection ne repose plus uniquement sur des critères phy­siques. L’éloquence et le parcours de la future reine de beauté sont des qualités recherchées. Au fil des années, le test de culture générale et les ques­tions posées sur scène sont, d’ail­leurs, de plus en plus pointus.

Êtes-vous stressée d’endosser cette lourde tâche, après Alain Delon, Patrick Bruel, Line Renaud…

Pas du tout ! J’ai la chance d’avoir déjà vécu l’expérience en présidant l’élection 2018, au côté de Jean Paul Gautier. J’en garde un très bon sou­ venir, et je suis vraiment ravie de me retrouver de nouveau à la table du jury, composé, cette année, de Miss.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi