Iran : deux hommes exécutés pour avoir profané le Coran

© REUTERS

Deux hommes ont été exécutés par pendaison en Iran pour avoir brûlé un exemplaire du Coran et insulté le prophète Mahomet, a annoncé lundi l'agence d'information de l'autorité judiciaire Mizan Online.

À lire aussi La mère de Reyhaneh témoigne : « Le régime iranien nous intime de nous soumettre ou de mourir »

Sadrollah Fazeli Zare et Youssef Mehrdad, reconnus coupables d'avoir "insulté le prophète Mahomet et d'autres blasphèmes y compris d'avoir brûlé le Coran", ont été pendus lundi matin, selon le site de cette agence.

En mars 2021, l'un des accusés avait reconnu avoir publié sur un compte Telegram, créé pour "discréditer les islamistes", lesdites insultes, a indiqué Mizan.

Selon la justice, Mehrdad a été arrêté à Ardabil, dans le nord-ouest. Il avait créé "un groupe très suivi" sur internet pour "propager l'athéisme" en Iran.

Condamnés pour apostasie

Une vidéo "faisant allusion à l'incendie du Coran" a été découverte sur le téléphone de l'accusé et a été republiée sur son compte, a précisé la même source.

En examinant les appareils électroniques de Fazeli Zare, un "compte populaire" faisant la "promotion de l'athéisme" et "insultant les valeurs religieuses" a été identifié.

Selon Mizan, les deux hommes avaient déclaré lors du procès que "certains religieux" les avaient condamnés pour "apostasie", sans plus de précision.

L'Iran est le deuxième pays comptant le plus grand nombre d'exécutions après la Chine, selon plusieurs ONG, dont Amnesty International.

A...


Lire la suite sur ParisMatch