Irak : plusieurs morts dans des frappes de Téhéran contre l'opposition kurde iranienne

Les réactions se succèdent après les frappes iraniennes mercredi 28 septembre sur un groupe d'opposition kurde iranien. La France a condamné des frappes massives en violation flagrante de la souveraineté irakienne et du droit international. Londres, Berlin, Washington avaient déjà réagi. L'attaque a fait 13 morts et une cinquantaine de blessés. Elle intervient alors que l'Iran poursuit ses manifestations contre le régime, deux semaines après la mort de Mahsa Amini.