Investiture d’Emmanuel Macron : ce geste tendre que le Président a eu envers les petites-filles de Brigitte Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un geste tendre capturé par l’appareil photo de Soazig de la Moissonnière… Samedi 7 mai 2022, Emmanuel Macron a prononcé un discours lors de sa cérémonie d’investiture à l’Élysée. Si peu après le président de la République a eu un geste tendre envers sa femme, Brigitte Macron, elle n’est pas la seule à avoir eu droit à une preuve d’affection en cette journée si particulière. Dimanche 8 mai 2022, la photographe officielle du chef d’État a partagé sur Instagram une série de photos, dont l’une a énormément fait réagir les internautes. Sur celle-ci, Emmanuel Macron prend dans ses bras Emma et Élise, les petites-filles de Brigitte Macron. "La dernière photo est remplie d'amour, merci pour ces photos à domicile, où vous pouvez mieux connaître M. le Président et vous rapprocher" ; "Magnifique la photo avec ses petites-filles, de l’amour du vrai", peut-on lire dans la section des commentaires.

Jeudi 20 juin 2019, au micro de RTL, la Première dame avait révélé que ses petits-enfants avaient affublé Emmanuel Macron d’un tendre surnom. "Il se fait appeler Daddy. Il aime énormément les petits-enfants", avait-elle révélé avant de glisser : "L’autre jour, il était très ému. J’étais dans une pizzeria avec mon fils et deux de mes petits-enfants. Paul, qui a 5 ans, tout d’un coup prend le menu et le lit ! On ne savait pas qu’il savait lire. On ne sait pas comment il a appris à lire. Ça, c’est le genre de chose qui l’a enchanté. Ce sont des petites choses, mais les enfants nous donnent un bonheur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles