Publicité

Qui a inventé l’automobile ?

Au milieu du XVIIIème siècle, Nicolas Joseph Cugnot cherche une alternative à la traction hippomobile qu’il trouve lente et compliquée à organiser. C’est ainsi qu’en 1769, il crée un chariot motorisé destiné à traîner des canons. Propulsé par une chaudière à vapeur, le Fardier d’artillerie de Cugnot peut aller jusqu’à 4 km/h et possède une autonomie de 15 minutes. On le considère comme l’ancêtre des véhicules motorisés. En 1873, Amédée Bollée invente le premier véhicule automobile. L’Obéissante, propulsée par 2 moteurs à vapeur, est très maniable. Elle peut accueillir jusqu’à 12 personnes et roule à une vitesse maximale de 40 km/h. Elle sera également le premier engin motorisé privé autorisé à véhiculer dans Paris à une époque ou l’organisation de la circulation n’est pas prévue pour les automobiles. En 1875, son inventeur obtient même du gouvernement un document officiel d’autorisation de circulation (une sorte de permis de conduire) à condition de circuler à moins de 16 km/h. Mais c’est le 26 janvier 1886 que Carl Benz fait l’exploit de sortir un modèle qui ressemble à une sorte de tricycle motorisé. La Benz Patent-Motorwagen est constituée d’un moteur à explosion, d’un allumage électrique, d’un carburateur, d’un radiateur à eau et d’une boîte de vitesse. On peut donc considérer ce véhicule comme la première automobile de l’histoire.

En 1891, les modèles de Panhard et Levassor ainsi que de Peugeot sont les premiers à être vendus sur le marché de l’automobile. Le pneu avec chambre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un garagiste a-t-il l'obligation de prêter un véhicule de courtoisie ?
Découvrez les ponts qui offrent les vues les plus spectaculaires !
Droits de succession : voici les cas qui donnent droit à une exonération
Saint-Valentin : voici les 10 idées cadeaux qui sortent du commun à offrir !
Qui sont les Dinks ?