Publicité

Qui a inventé le “butter chicken” ? Le célèbre plat indien devant la justice

“Moti Mahal, le restaurant reconnu pour avoir inventé le butter chicken”, poursuit en justice son rival Daryaganj pour avoir affirmé qu’un de leurs ancêtres avait créé le plat, révèle l’Hindustan Times. La Haute Cour de Delhi a donc demandé au restaurant Daryaganj de répondre des accusations qui pèsent sur l’établissement.

Moti Mahal est dirigé par les descendants de Kundan Lal Gujral et Daryaganj par ceux de Kundan Lal Jaggi. Les deux Kundan Lal, ainsi qu’un troisième ami, dirigeaient autrefois ensemble le restaurant Moti Mahal dans le quartier d’Old Delhi. Le tout premier Moti Mahal avait vu le jour à Peshawar, une ville située dans l’actuel Pakistan, mais après la partition de l’Inde, en 1947, le restaurant a déménagé à Delhi. Le restaurant est considéré comme le berceau du butter chicken et de son cousin végétarien, le dal makhani.

“On dit que la recette, un curry gourmand composé de tendres morceaux de poulet cuits dans un four tandoor mélangés à une riche sauce tomate chargée de beurre et de crème, a été inventée par Gujral dans les années 1930 pour utiliser les restes de poulet tandoor”, précise The Guardian.

Dommages et intérêts

Pour les descendants de Kundan Lal Gujral, le butter chicken a donc été créé à Peshawar, mais pour ceux de Kundan Lal Jaggi, il a été inventé par leur ancêtre à Delhi, après 1947.

La “fille de Kundan Lal Gujral et son fils Monish Gujral ont demandé aux propriétaires du Daryaganj de cesser de prétendre avoir inventé le plat et qu’il leur soit interdit de le servir”, indique Hindustan Times. Les Gujral réclament plus de 220 000 euros de dommages et intérêts au Daryaganj, estimant que ce dernier tentait d’induire les gens en erreur en tentant de faire croire qu’il existait une relation entre les deux restaurants.

Mais pour le Daryaganj, le premier Moti Mahal de New Delhi a été fondé conjointement par les ancêtres des deux parties (Gujral de Moti Mahal et Jaggi de Daryaganj). Pour démontrer ce qu’il a qualifié de bonne volonté et favoriser un esprit de coopération entre les parties, l’avocat du Daryaganj s’est engagé à supprimer du site Internet de l’établissement la photo du premier restaurant Moti Mahal, qui se trouvait à Peshawar.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :