Cette interview d’Andrew Garfield a tout du début d’une histoire d’amour

Tout le monde a vu le début d’une histoire d’amour pendant l’interview d’Andrew Garfield par Amelia Dimoldenberg, ici aux Golden Globes le 11 janvier à Los Angeles.
AFP Tout le monde a vu le début d’une histoire d’amour pendant l’interview d’Andrew Garfield par Amelia Dimoldenberg, ici aux Golden Globes le 11 janvier à Los Angeles.

PEOPLE - A-t-on assisté en direct à la naissance d’un couple lors des Golden Globes le 11 janvier ? Les internautes veulent y croire après avoir vu l’interview de l’acteur Andrew Garfield par la YouTubeuse britannique Amelia Dimoldenberg, quelques mois après un premier entretien déjà commenté. Leur conversation sur le tapis rouge de Los Angeles, en Californie, a suscité l’émoi des spectateurs qui y ont vu une scène de flirt… et même « la meilleure comédie romantique de l’année » pour certains.

Amelia Dimoldenberg est une spécialiste des interviews décalées. Dans ses « Chicken Shop Dates », son émission rassemblant 1,62 million d’abonnés sur YouTube, la présentatrice mange des nuggets avec des célébrités (les chanteurs Sean Paul, Ed Sheeran, Rosalia ou le footballeur Bernardo Silva) dans des fast-foods de Londres. Elle feint la séduction, joue volontiers sur les malaises et cultive les silences gênants. Propulsée par le succès de ce programme, elle investit désormais les tapis rouges de grands événements people, comme ce mardi aux Golden Globes. Mais ce ne sont pas ses interviews du réalisateur Baz Luhrmann ou de l’actrice Anya Taylor-Joy qui ont retenu l’attention.

« C’est toi qui es obsédé par moi »

Car les internautes ont eu le sentiment, dès les premières secondes de sa conversation avec Andrew Garfield, d’assister à la naissance d’une histoire passionnée. Dans un extrait partagé sur Twitter par la présentatrice, l’acteur anglo-américain qui a incarné Spider-Man au cinéma se met à rire d’emblée en la voyant, la comparant à « un capybara dans la nature », l’imitant alors qu’elle guette ses invités sur le tapis rouge. « Non, je souriais, je suis contente de te voir ! », rétorque-t-elle.

« Il faut qu’on arrête de se voir comme ça », ajoute la YouTubeuse, qui assure avoir invité l’acteur dans son émission, sans réponse de sa part. « Je ne veux que te voir… », lance alors l’Américain de 39 ans, suscitant la stupeur de son interlocutrice, avant de préciser en s’amusant : « Ce n’est pas la fin de ma phrase ! Je ne veux que te voir dans ce genre de situations ». « Et les autres genres de situations ? », demande la Britannique. « Pas intéressé », répond l’acteur, toujours hilare.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La conversation se poursuit sur le thème de l’astrologie, lorsqu’Andrew Garfield découvre qu’Amelia Dimoldenberg est poisson. « Si tu as un signe solaire qui correspond au signe lunaire de quelqu’un d’autre… c’est très positif », analyse-t-il. « Et pourquoi est-ce un problème ? », demande la YouTubeuse de 28 ans, le voyant grimacer.

- « Parce que je ne pense pas que nous devrions nous aventurer sur ce terrain…

- Mais je ne te le demande pas ! C’est toi qui es obsédé par moi.

- C’est ce que je dis ! J’ai peur de ce qui pourrait arriver. Et je ne suis pas prêt pour ça.

- Oh d’accord. Moi je le suis. »

Une première interview remarquée en novembre

Il n’en fallait pas moins pour agiter les internautes, qui n’ont rien raté des rires échangés entre les deux ou de la main que pose l’acteur sur celle de l’intervieweuse au début de leur échange.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J’ai besoin que vous soyez en couple »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Ça ressemble à du flirt ! C’est tellement mignon »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Est-ce que c’est… La meilleure comédie romantique de l’année ? »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il est terriblement attiré par toi. Mariez-vous, maintenant »

Même le maire de Londres Sadiq Khan (membre du Parti travailliste auquel appartient également le père d’Amelia Dimoldenberg, Paul Dimoldenberg) a réagi à cette séquence. « J’adore. J’ai hâte de voir la suite dans Chicken Shop ! », a-t-il écrit sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des réactions d’autant plus enthousiastes que l’alchimie entre Amelia Dimoldenberg et Andrew Garfield était déjà perceptible lors de leur première rencontre, aux « GQ Men of the Year Awards » le 16 novembre à Londres.

« Je te trouve géniale, avait lancé l’acteur en voyant la YouTubeuse.

- Quoi ? Tu sais qui je suis ? Tu te moques de moi !

- Bien sûr, j’ai vu tous tes “Chicken Shop dates”.

- J’essaie d’avoir un “date” avec toi depuis un certain temps.

- Je n’ai rien reçu. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au cours de leur conversation, les deux se complimentaient notamment sur leur physique (« Tu es sexy », avait lancé Amelia Dimoldenberg, « Tu es très belle aussi », répondait Andrew Garfield) avant de se donner rendez-vous pour un futur « date ». Les fans n’attendent que ça.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi