Publicité

Interruption d'antenne pendant les César sur Canal+ : L'Académie justifie sa décision et nie toute censure

César 2023 : La 48e cérémonie en plein direct à la suite d'un incident - Capture d'écran Canal+
César 2023 : La 48e cérémonie en plein direct à la suite d'un incident - Capture d'écran Canal+

L'institution ainsi que Léa Drucker et Adhmed Sylla ont réagi à cette séquence remarquée, au moment de la cérémonie.

L'institution coupe court à la polémique. Vendredi dernier, alors que le monde du cinéma s'était mis sur son 31 pour la prestigieuse cérémonie des César, une militante écologiste a joué le trouble-fête. Habillée d'un t-shirt où l'on pouvait lire "Plus que 761 jours", la membre du collectif "Dernière rénovation" a profite de l'exposition pour alerte sur la cause climatique. Mais face à cette intrusion, l'Académie des César et Canal+ ont fait le choix de couper la retransmission pendant une minute. Pendant ce temps-là, l'invitée surprise était retirée de la scène par des agents de sécurité. Une photo la montre même portée à bout de bras par deux agents de sécurité.

Il n'en fallait pas moins pour que l'Académie - et son diffuseur - soient accusés de censure ou d'avoir cherché à cacher le message. Pourtant, l'institution a démenti ces rumeurs dans une interview donnée au "Film Français". Un porte-parole explique qu'ils se sont contenté d'appliquer leurs règles de sécurité.

A LIRE AUSSI : "'J'ai trouvé ça super' : Benoît Magimel réagit au coup d'éclat de Juliette Binoche face à Jamel Debbouze aux César"

"Dès lors qu'une personne extérieure - qui n'a pas été invitée dans la salle ou dont la prise de parole n'a pas été négociée auparavant avec les organisateurs - fait irruption sur scène après avoir contourné les dispositifs de sécurité, personne ne peut a priori connaître les intentions de celle-ci", explique-t-on à...

Lire la suite


À lire aussi

"The Voice" : Bigflo en larmes, Vianney chamboulé, un talent fait chavirer les coachs de TF1
"Quotidien" : Paloma, gagnante de "Drag Race France" , intègre l'émission de TMC chaque vendredi
Netflix : En 24h, cette série déconseillée aux moins de 18 ans a détrôné "Outer Banks" au sommet du top de la plateforme