Des internautes américains se mobilisent pour retrouver une instagrameuse disparue en vacances

·3 min de lecture

Gabrielle Petito et Bryan Laundrie sont partis pour un voyage en van à travers les Etats-Unis, mais seul le jeune homme en est revenu. La mystérieuse disparition de la jeune femme émeut le pays qui cherche à percer le mystère.

"Where is Gabby?" Sur Facebook, Twitter et Instagram, les internautes se mobilisent pour résoudre le mystère autour de la disparition de Gabrielle Petito. La blogueuse américaine de 22 ans s'est volatilisée en plein milieu de ses vacances avec son fiancé, Brian Laundrie. 

Le couple est parti à l'aventure le 2 juillet en entamant un road trip en van à travers les Etats-Unis. Initialement prévu pour durer quatre mois, le voyage a pris fin de manière anticipée, le 1er septembre, avec le retour de Brian à son domicile, en Floride, où il vit avec ses parents et sa petite amie. 

Théories en tout genre

Un message pris au pied de la lettre par les internautes, nombreux à suivre la vie de la jeune femme sur ses réseaux sociaux. Sur instagram, les messages d'alerte pleuvent sous le hashtag #WhereIsGabby tandis que sur Facebook, des groupes privés pullulent et établissent toutes sortent de théories. 

Ainsi, certains imaginent que la blogueuse, abandonnée au beau milieu du désert par son petit ami, se serait donnée la mort. D'autres, accusent directement Brian Laundrie de l'avoir assassinée.  

"Je pense qu'il l'a manipulée [...] Il a l'air d'être obsessionnel [...] Il est coupable à 100%", estime une internaute dans le groupe Facebook What happened to Gabby Petito.

Désigné par beaucoup comme le coupable idéal, le jeune homme n'est pourtant pas mis en cause par les enquêteurs, qui ne donnent pas de nature criminelle à cette affaire. "Pour l'instant, c'est une enquête en disparition", souligne Todd Garrison interrogé par les médias américains. Brian Laundrie a toutefois été qualifié de "personne d'intérêt" dans la mesure où il est le dernier à avoir vu Gabby vivante.

Dispute de couple

Un autre élément intrigue les internautes. Il s'agit d'une altercation survenue le 12 août entre les deux amoureux. Ce jour-là, la police de Moab, dans l'Utah, est appelée pour une dispute sur la voie publique. En arrivant, ils découvrent Gabrielle Petito en pleurs et Brian Laundry marqué par des égratignures au visage et sur la main. 

Après plus d'une heure passée auprès du couple, les policiers concluent à une crise d'angoisse et leur recommandent de passer une nuit séparés, le temps que les tensions s'apaisent. "Après avoir évalué la situation, je ne crois pas que ça puisse s'aggraver et donner lieu à des violences conjugales", inscrit l'officier dans son rapport, selon CNN

"La vérité finit toujours par sortir" 

Après cet accrochage, le couple semble avoir poursuivi son voyage jusqu'au Wyoming. Le 22 août, Gabrielle appelle ses parents: 

"De tout ce qu'on a vu sur les photos, et des conversations qu'on a eues avec elle, ils avaient l'air de passer les meilleures vacances de leur vie", raconte le beau-père de la disparue au New York Times.

Le dernier contact avec la jeune femme s'effectue par textos le 30 août mais, avec le recul, sa mère et son beau-père estiment que les messages pourraient ne pas avoir été écrits par elle. 

Depuis, Gabby Petito n'a plus donné signe de vie et son petit ami refuse tout dialogue, que ce soit avec la famille Petito ou avec la police. La parents de Gabrielle l'implorent pourtant de leur dire "où se trouve Gabby. Dis nous au moins si nous la cherchons au bon endroit. On ne dort plus, on ne mange, notre vie s'écroule". 

Face au mutisme de la famille Laundrie, plusieurs personnes se sont rassemblées jeudi devant leur maison, brandissant des pancartes l'incitant à "parler", "la vérité finit toujours par sortir". "Où est Gabby?"

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles