Publicité

Inséparables dans la vie et partenaires en clubs, ces deux espoirs du XV de France vont réaliser leur rêve face à l'Angleterre

Ce soir face à l'Angleterre, c'est une belle histoire qui va continuer de s'écrire sur le terrain entre deux nouvelles têtes du XV de France. Meilleurs amis dans la vie, les deux jeunes internationaux évoluent dans le même club et comptent bien atteindre les sommets du rugby mondial ensemble.

Si la victoire finale de ce Tournoi des Six Nations ne devrait pas échapper à l'Irlande cette année, le match entre la France et l'Angleterre rêvet une importance capitale pour les deux nations. Après une Coupe du monde de rugby ratée, les joueurs de Fabien Galthié ont semblé perdu en ce début de tournoi, orphelins d'Antoine Dupont, parti tenter son rêve olympique en rugby à 7. Malgré tout, le dernier match face au Pays de Galles a permis d'entrevoir quelques lueurs d'espoir, notamment parmi les petits nouveaux de cette équipe, à l'image de ​​Louis Bielle-Biarrey et Nicolas Depoortere.

Si le premier cité n'est plus vraiment un petit nouveau après sa participation à la Coupe du monde, le second a fait ses grands débuts le week-end dernier face au XV du Chardon et visiblement, sa prestation a convaincu le sélectionneur de le faire jouer. Deux joueurs qui ont la chance d'évoluer dans le même club, l'Union Bordeaux Bègles (UBB), où ils se sont rencontrés en 2021, lorsqu'ils ont joué ensemble chez les Espoirs du club de la Gironde. C'est à ce moment-là que ​​Louis Bielle-Biarrey et Nicolas Depoortere se sont liés d'amitié et aujourd'hui, les deux joueurs de la génération 2003 sont devenus inséparables, comme le raconte L'Équipe, dans un article consacré aux deux rugbymen.

Une amitié qui a pris forme en 2022

Une amitié qui a atteint son paroxysme la semaine...

Lire la suite


À lire aussi

Jacques Dutronc en couple avec Sylvie Duval et toujours marié à Françoise Hardy : "Elle m'a sauvé la vie à deux reprises"
Jade et Joy Hallyday, leur vie dans une maison deux fois plus petite à Los Angeles : "Il a fallu passer à autre chose"
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie