Publicité

Inondations en Inde et au Népal : au moins 116 morts

Des secouristes tentant de dégager un véhicule bloqué dans la boue, à Kokkayar, dans la province indienne de Kerala.
Des secouristes tentant de dégager un véhicule bloqué dans la boue, à Kokkayar, dans la province indienne de Kerala.

Des pluies diluviennes frappent l'Inde et le Népal depuis plusieurs jours. La situation ne s'arrange pas et les scènes apocalyptiques, dues aux inondations, coulées de boue et glissements de terrain, se multiplient. Les autorités ont publié mercredi 20 octobre un nouveau bilan humain, faisant état d'au moins 116 morts. Dans l'Uttarakhand, dans le nord de l'Inde, les autorités ont déclaré que 46 personnes étaient mortes ces derniers jours et que 11 étaient portées disparues. Dans l'État côtier du Kerala (Sud), le chef du gouvernement local Pinarayi Vijayan a déclaré un bilan de 39 morts.

Au moins 30 d'entre eux ont été tués tôt mardi dans sept incidents séparés dans le district de Nainital, le plus touché, après une série de glissements de terrain et d'affaissements d'infrastructures provoqués par un gigantesque déluge. Cinq membres d'une même famille ont notament été ensevelis dans leur maison, a indiqué un responsable local, Pradeep Jain.

À LIRE AUSSI« Je me suis vue mourir noyée » : après les inondations, la Belgique sous le choc

Au Népal, Humkala Pandey, responsable de la gestion des catastrophes au sein du gouvernement, a déclaré : « Au cours des trois derniers jours, les inondations et les glissements de terrain provoqués par les fortes pluies post-mousson ont fait 31 morts dans tout le pays. Quarante-trois personnes sont portées disparues. » « Il pleut encore dans de nombreux endroits, a-t-elle ajouté. Nous sommes toujours en train de compiler les donné [...] Lire la suite