Publicité

Injure raciste envers Hapsatou Sy : Eric Zemmour condamné en appel

"Dépose plainte, ça m'arrange !" : L'échange tendu entre Hapsatou Sy et Thierry Ardisson dévoilé par "Complément d'enquête". - Abaca
"Dépose plainte, ça m'arrange !" : L'échange tendu entre Hapsatou Sy et Thierry Ardisson dévoilé par "Complément d'enquête". - Abaca

La cour d'appel de Paris a condamné Eric Zemmour pour injure raciste envers Hapsatou Sy.

Condamnation confirmée pour Eric Zemmour. La cour d'appel de Paris a confirmé, ce 28 mars, la condamnation d'Eric Zemmour pour injure à caractère raciste. Il avait qualifié le prénom d'Hapsatou Sy "d'injure à la France".

Les faits datent de septembre 2018. Pendant l'enregistrement des "Terriens du Dimanche", émission animée par Thierry Ardisson et diffusée sur C8, une vive altercation avait opposé Eric Zemmour et Hapsatou Sy. Si une partie avait été coupée au montage, les téléspectateurs avaient notamment pu entendre le président de Reconquête dire qu'il aurait préféré qu'Hapsatou Sy se prénomme Corinne. De vifs échanges après lesquels Hapsatou Sy avait porté plainte et avait cessé sa collaboration avec "Les Terriens du Dimanche" dont elle était chroniqueuse.

Une condamnation confirmée

En première instance, le 12 janvier 2023, Eric Zemmour avait été condamné à 4.000 euros d'amende - sur les 20.000 requis - par le tribunal correctionnel de Paris pour injure à caractère raciste, mais aussi 3.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros de frais d'avocats. Eric Zemmour avait fait appel de cette décision.

Dans son arrêt daté de ce 28 mars, la cour d'appel de Paris confirme non seulement le jugement rendu en première instance, mais condamne également Eric Zemmour à payer 3.000 euros supplémentaires à Hapsatou Sy pour les frais de procédure.

Hapsatou Sy a salué le verdict et a indiqué à l'AFP qu'il s'agissait "d'une grande...

Lire la suite


À lire aussi

"Les Apprentis Aventuriers" 2024 : Qui a gagné la saison 7 de la télé-réalité de W9 ?
"Ce qui se passe est extrêmement positif" : François Civil soutient les prises de paroles des femmes dans le cinéma, dont Judith Godrèche
"Aux Jeux Streamers" : France Télévisions retire Ophenya et Tibo InShape de sa compétition, la date de lancement officialisée