Publicité

Ingrid Chauvin traumatisée par son ancien compagnon : "J’ai eu envie de mourir"

La comédienne star de Demain nous appartient (TF1) vient de se confier sur une ancienne relation toxique qui l’a profondément marquée et qu’elle avait déjà évoqué à demi-mots dans un livre.

Si Ingrid Chauvin file depuis décembre 2021 le parfait amour avec le photographe Philippe Warrin, la comédienne n’a pas toujours été aussi heureuse en amour. Elle explique ainsi avoir vécu une relation toxique et destructrice sans préciser le nom du compagnon lui ayant vivre cet enfer.

"Effectivement, au moment de la sortie du livre en janvier 2023, j'ai voulu vraiment promouvoir l'aspect romanesque. Mais oui, j'ai vécu ça. Je ne veux pas donner plus de détails mais j'ose le dire. Je n'avais juste pas envie qu'on se dise que je me plaignais. Je voulais parler d'un fléau qui détruit des familles et des gens, leur dire qu'il y a une porte de sortie. Ça primait sur ce que j'ai pu traverser", a-t-elle ainsi expliqué à nos confrères de Télé Star sur son roman L’échappée belle racontant l’emprise d’un homme sur sa compagne.

Pourquoi Ingrid Chauvin a eu "envie de mourir"

"Cette passion connaît une inquiétante oscillation : des remarques voilées sur son physique, des crises de jalousie, des humiliations, autant de poisons instillés insidieusement. Puis les amis qu'elle ne voit plus, la vie en vase clos dans cette maison froide et silencieuse. Au début, Elsa trouvait romantique qu'Éric lui tienne si fort la main avant de s'endormir, désormais, elle a peur, peur d'être devenue sa chose, peur de ne pouvoir échapper à la prison qui se referme sur elle", précisait ainsi le synopsis de ce livre sorti en janvier 2023.

Encore traumatisée par ce qu’elle a vécu, Ingrid Chauvin révèle avoir "eu envie de mourir" lorsqu’elle était dans cette relation. Elle a finalement réussi à remonter à la surface grâce à "son instinct de survie". "On subit jusqu'au moment où c'est trop. (…) Ces personnes-là ont une part de besoin de destruction de l'autre et une grande part de déni. Ils sont dans leur propre réalité. Ils font croire aux gens qu'ils sont extraordinaires et ne voient pas qu'ils sont le diable dans leur miroir", dénonce la comédienne de Demain nous appartient (TF1) auprès de nos confrères.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

VIDÉO - Demain nous appartient : ce joli projet que Jennifer Lauret et Ingrid Chauvin aimeraient réaliser ensemble