Publicité

INFOGRAPHIES. Le "baby crash" continue: 723.000 naissances en France en 2022, historiquement bas

AFP - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP
AFP - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP

Le rebond de la natalité n'a pas duré: après 2020, la France a connu un second "baby crash" en 2022. Environ 723.000 bébés sont nés l'année passée, indique l'Insee dans son bilan démographique publié ce mardi - un niveau historiquement bas, jamais atteint depuis plus de 70 ans, comme le montre notre infographie ci-dessous.

À l'inverse, après un plus haut historique de 668.900 décès en 2020, année largement endeuillée par la pandémie de Covid-19, le nombre de morts en 2022 reste à un niveau très élevé avec environ 667.000 défunts recensés.

"Ce nombre élevé (...) est dû au vieillissement de la population, mais aussi à la poursuite de la pandémie et aux canicules", précise l'Insee.

Du jamais-vu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

Les auteurs du bilan précisent que les évolutions actuelles peuvent en grande partie s’expliquer par "l’évolution de la fécondité".

"La population féminine de 20 à 40 ans, âges où les femmes sont les plus fécondes, marque un palier depuis 2016", écrit l'Insee dans son bilan.

En conséquence, le solde naturel en 2022 (+56 000) - soit la différence entre le nombre de naissances et de décès - a atteint son niveau le plus bas depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Article original publié sur BFMTV.com