Publicité

INFO LE POINT. Les centres Ophtalmologie Express dans le viseur de la justice

La section de recherches de Reims de la gendarmerie est chargée des investigations.  - Credit:ANDBZ / ANDBZ/ABACA
La section de recherches de Reims de la gendarmerie est chargée des investigations. - Credit:ANDBZ / ANDBZ/ABACA

Les escroqueries dans les centres de santé ophtalmologiques continuent. Selon nos informations, des perquisitions ont eu lieu ce mardi 30 janvier dans des centres de santé Ophtalmologie Express. Les centres visés sont ceux de Metz, de Reims, de Paris, du Havre, de Lorient.
« C'est une grosse affaire. Il s'agit d'une enquête d'ampleur, avec des préjudices qui s'élèvent à plusieurs millions d'euros », nous explique-t-on de source proche de l'enquête. C'est la section de recherches de Reims de la gendarmerie qui est chargée des investigations, en relation avec l'Office central de lutte contre le travail illégal, à Arcueil.

Des dirigeants d'Ophtalmologie Express en garde à vue

Selon nos informations, une mise en garde à vue des dirigeants a eu lieu, ainsi qu'une saisie de matériels. L'enquête concerne aussi les sociétés satellites d'Ophtalmologie Express. Ces derniers mois, d'autres affaires de ce type ont déjà éclaté, notamment dans les centres Alliance Vision. Les centres Ophtalmologie Express regroupent neuf commerces en France. Contactée ce mercredi, la direction du groupe n'a pas pu être jointe. Ce groupe a été fondé en 2017, et son dirigeant est Steeve Krief. La promesse commerciale dans ses espaces santé est « d'avoir un rendez-vous en dix jours ».

À LIRE AUSSI L'accès aux soins pour tous, un droit menacé ? « Les investigations en cours montrent qu'il existe encore des comportements douteux et de malversations dans certains centres de santé ophtalmologique [...] Lire la suite