INFO M6 – Affaire Morandini : “Nous voulons déposer plainte”, assure l’avocat de deux acteurs

AFP

Jean-Marc Morandini dans la tourmente. Dans un article paru mercredi le magazine les « Inrocks » décrit le casting et le tournage d'une série sur la vie d'une équipe de foot, intitulée “Les Faucons”, produite par une société dont Jean-Marc Morandini est le gérant. Cette web-série comporte de nombreuses scènes de nu et de masturbation avec des acteurs âgés entre 19  et 26 ans. D’après nos sources, deux jeunes qui ont participé au tournage, par l'intermédiaire de leur avocat Me Thierry Vallat, comptent déposer plainte contre l'animateur.

Selon nos informations, Les deux acteurs en contact avec d’autres  participants à la mini-série envisagent d’ attaquer en justice Jean-Marc Morandini pour “usurpation d'identité” et “travail dissimulé”.

Usurpation d’identité présumée

Les Inrocks ont recueilli  les témoignages de plusieurs jeunes acteurs qui affirment qu'une certaine “Catherine” s’est présentée à eux comme directrice du casting de Ne Zappez pas Production (dont l'unique gérant est Jean-Marc Morandini), et leur a d'abord demandé avec insistance par mail d'envoyer des vidéos d'eux nus. 

Ce n’est pas tout. Les jeunes devaient aussi y faire parvenir en vidéo des scènes de masturbation. “Vous avez fait des efforts de cadrage pour ne pas apparaître nu à l’image, vous êtes le seul à avoir fait ça. C’est amusant, vous savez que sur la Web-série on a décidé de cadrer de façon complète pour être moins dans les codes de la télé. Vous me confirmez que ce n’est pas un problème ?”, a-t-elle demandé dans un mail. “Une version plus sexuelle et provocante qui peut (lui) permettre d’aller au bout de (lui)-même”, a-t-elle développé dans un autre. Elle serait même allée jusqu'à proposer à l'un des jeunes de jouer une scène de fellation lors de son deuxième entretien avec le producteur Jean-Marc Morandini, en tenant à préciser qu'il “n’est pas n’importe qui… Star télé et radio”. 

Il s’avérera finalement que cette “Catherine” n’existe pas et qu’une personne se cache derrière ce pseudonyme, en l’occurrence Jean-Marc Morandini selon les Inrocks. Nous avons joint par téléphone Me Thierry Vallat qui représente deux jeunes acteurs. Il nous a indiqué envisager le dépôt d’une plainte ces prochains jours pour “usurpation d’identité”.

Dans l'article, l'un des comédiens accuse Jean-Marc Morandini de lui avoir demandé, lors d'un rendez-vous fixé pour la série dans des locaux d'Europe 1, de se déshabiller et d'avoir pris des photos de lui nu. La radio a indiqué “n'avoir aucune connaissance de ces faits”.

Travail dissimulé présumé

4 épisodes ont été tournés de cette web-série. Les acteurs qui témoignent ont déclaré n’avoir été payés que pour le dernier. Pour les trois autres jours de tournages, ils ont simplement “signés une autorisation de droit à l’image”, d'après l'avocat Me Vallat qui explique dans Les Inrocks. “L’employeur NZPP a donc, ici, procédé à une dissimulation de travail puisqu’il y a eu manifestement sous-évaluation des horaires de tournage. C’est une violation de l’article L8221-5 du Code du travail qui interdit le travail dissimulé”. Le site dédié à la série a récemment été suspendu sur Dailymotion.  

Jean-Marc Morandini dément et compte porter plainte

Europe 1 a rappelé à Paris l'animateur Jean-Marc Morandini pour qu'il s'explique sur des accusations selon lesquelles il aurait profité du tournage d'une web-série pour pousser des comédiens à s'exhiber nus, la radio affirmant “tout ignorer” de ces allégations selon l’AFP                 

A la suite de la publication d'un article des “Inrocks” citant de nombreux témoignages, la direction de la radio a demandé à l'animateur d'interrompre ses vacances à l'étranger “pour avoir une conversation de vive voix”, a annoncé le directeur de la station Fabien Namias aux salariés mercredi matin, selon une source interne. "La direction d'Europe 1 découvre cet article et les allégations qu'il contient et dont elle ignore tout", a indiqué la radio mercredi dans un communiqué. “Elle a interrogé Jean-Marc Morandini qui les dément formellement et qui l'a informée de son intention de porter plainte”.              

“Nous travaillons sur un prochain article pour la semaine prochaine suite à l'arrivée de nouveaux témoignages”, a pour sa part indiqué par mail le rédacteur en chef des Inrocks, Pierre Siankowski.

Jean-Marc Morandini, 50 ans, anime chaque matin sur Europe 1 la tranche de 9 heures à 12 heures. Dans cette émission, présentée par son joker en son absence, l'affaire a été évoquée dans une brève mercredi matin.

Jean-Marc Morandini doit animer à la rentrée la tranche 18 heures-19 heures sur iTélé. “On ne veut pas travailler avec un type qui a ce genre de pratiques”, réagit-on à la rédaction d'iTélé, rapporte l’Obs. Les journalistes attendent désormais que la chaîne, à l’image d’Europe 1, ait une réaction. Les journalistes estiment qu'ils “ne peuvent pas confier une tranche d'info à quelqu'un qui a produit ce genre de programmes, pour l'image de la chaîne, c'est affreux”.