Publicité

Inflation : Vous avez sollicité de l’aide alimentaire pour la première fois cette année ? Racontez-nous

Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les associations d’aide alimentaire, comme les Restos du coeur ou le réseaux des Banques alimentaires.
Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les associations d’aide alimentaire, comme les Restos du coeur ou le réseaux des Banques alimentaires.

INFLATION - En 2023, la flambée des prix continue. L’inflation des produits alimentaires a grimpé de 14,5 % depuis février 2022, selon les dernières estimations de l’Insee. Malgré les initiatives qui se multiplient pour contrer cette hausse spectaculaire - les paniers anti-inflation dans les supermarchés notamment - les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les associations afin de solliciter une aide alimentaire.

Les Restos du cœur ont par exemple noté que leur nombre de bénéficiaires a augmenté de 22 %, en moyenne, par rapport à la même période l’an dernier. Un peu plus d’un million de personnes bénéficient aujourd’hui des services de l’association sur l’ensemble du territoire français. 160 000 d’entre eux sont des nouveaux demandeurs, dont la moitié a moins de 25 ans, selon un article de France Info.

Le réseau des Banques alimentaires a révélé le 27 février ses chiffres de fréquentations dans l’étude Profils, réalisée par l’institut CSA. Ils sont eux aussi très éloquents : en moins de deux ans, 400 000 nouvelles personnes se sont présentées dans les associations partenaires du réseau. Près de 60 % des bénéficiaires y font appel une à deux fois par semaine. Soit 6 % de plus qu’il y a deux ans. Depuis 2011, le nombre de personnes accueilli par les banques alimentaires a même triplé. Elles sont 2,4 millions aujourd’hui.

Passer le cap

Qui sont ces nouveaux venus à avoir passé ce cap ? « 17 % des personnes accueillies sont à la retraite et 17 % d’entre elles ont un emploi, dont 60 % à temps partiel », relève la Banque alimentaire. Le président des Restos du cœur du Morbihan, Jean-Luc Pichot, évoque quant à lui « des jeunes, beaucoup de familles monoparentales, beaucoup de femmes avec des enfants ». Le HuffPost souhaite recueillir les témoignages de celles et ceux qui se sont tournés vers les réseaux d’aide alimentaire pour la première fois cette année.

Vous avez sollicité cette année pour la première fois un réseau d’aide alimentaire ? Vous rencontrez des difficultés à vous nourrir correctement, vous et votre famille ? Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à passer ce cap ? Est-ce qu’il y a eu un élément déclencheur dans votre décision ? Les prix alimentaires dans les commerces sont-ils trop élevés pour vous ? Quels sont les produits que vous venez chercher ? Vous avez l’impression de ne pas être à votre place car vos revenus vous permettaient de vivre sans aide alimentaire auparavant ? Demander de l’aide a été une décision difficile à prendre psychologiquement ?

✍️ Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante :

temoignage@huffingtonpost.fr

Votre témoignage pourra bien sûr rester anonyme si vous nous le demandez. Merci pour votre aide !

À voir également sur Le HuffPost :

Journée internationale des droits des femmes : la « dépensière frivole », ce mythe nocif sur les femmes et l’argent

Panier anti-inflation : voici le logo des produits concernés