Inflation: le roi Charles va accorder une prime à son personnel

Inflation: le roi Charles va accorder une prime à son personnel
Le roi Charles III arrive au château de Cardiff le 16 septembre.  - Adrian DENNIS / AFP
Le roi Charles III arrive au château de Cardiff le 16 septembre. - Adrian DENNIS / AFP

Alors que l'inflation dépasse les 10% au Royaume-Uni, le roi Charles a décidé de faire un geste pour son personnel. Selon le Sun, relayé par le Guardian, le personnel qui travaille pour le roi Charles va recevoir des primes allant jusqu'à 600 livres (environ 685 euros), pour contrer les effets de l'inflation.

Il s'agit d'une prime dégressive, en fonction du niveau de salaire. Les membres du personnel gagnant moins de 30.000 livres par an recevront 600 livres, ceux qui gagnent entre 30 et 40.000 livres auront, eux, 400 livres, tandis que ceux qui gagnent entre 40 et 45.000 livres recevront 350 livres. Selon les chiffres officiels, 491 personnes font parti du personnel royal, dans les palais de Buckingham, Balmoral et Windsor..

"Très conscient" de la crise

"Le roi donne de l'argent sortant de sa propre poche aux personnes les moins bien payées travaillant pour la maison, pour les aider à faire face à la crise du coût de la vie", assure une source citée par le Sun.

"Le roi est très conscient de la flambée des factures d'énergie à laquelle les gens doivent faire face, et s'inquiète du bien-être économique du personnel loyal du palais."

En juin dernier, déjà, au moment de la publication des comptes royaux, les médias britanniques s'étaient fait le relais d'une "source royale" assurant que la famille royale était "très consciente" de l'augmentation du coût de la vie pour les Britanniques.

Le 14 septembre dernier, quelques jours après la mort de la reine Elizabeth II, les employés de Clarence House, résidence du prince Charles avaient été notifiés de leur futur licenciement en raison du déménagement à Buckingham du prince devenu roi. Le roi n'a finalement pas déménagé, et continue de vivre à Clarence House.

Article original publié sur BFMTV.com