Publicité

"Une menace pour l'humanité" : en 10 ans, les décès liés aux infections fongiques ont doublé dans le monde

Un expert liste les trois principaux champignons responsables des infections fongiques.

Candida vit sur la peau humaine et dans l'intestin. (Getty Images/Science Photo Libra)

Ces dix dernières années, les décès liés aux infections fongiques ont doublé dans le monde. Pour rappel, une infection fongique est provoquée par des champignons. Selon les experts cités par The Sun, la résistance aux antifongiques et l'incapacité des médecins à reconnaître les signes de ces maladies à temps seraient à l'origine de l'augmentation du nombre de décès.

Précisément, les infections fongiques représentent près de 6,8 % des décès dans le monde – avec 3,8 millions de personnes touchées. Au total, 19 insectes fongiques "constituent une menace pour l’humanité".

"Bien que le diagnostic des maladies fongiques se soit considérablement amélioré au cours des dix à quinze dernières années, l'accès à ces tests et leur utilisation réelle sont limités - et pas seulement dans les pays à faible revenu. Beaucoup de ces personnes meurent parce que leur médecin ne reconnaît pas qu’elles souffrent d’une maladie fongique – ou parce qu’elles le reconnaissent trop tard", résume le Pr David Denning, expert en maladies infectieuses. Ces infections mettent particulièrement en danger la santé des personnes les plus vulnérables.

Des infections respiratoires

Qui sont les champignons les plus dangereux ? Le Pr Denning liste le candida, l'aspergillus et le champignon noir, parmi les plus grands tueurs. Et de compléter : "Ils nous entourent et vivent dans nos tripes et sur notre peau".

Comme le rappelle The Sun, Candida vit sur la peau humaine et dans l'intestin. Généralement inoffensif, il peut provoquer des infections lorsqu'il commence à se multiplier. "S'il traverse la paroi intestinale et atteint la circulation sanguine, il peut provoquer une septicémie, une réaction potentiellement mortelle à une infection", alerte le site internet.

Le deuxième, l'Aspergillus, est un champignon que l’on trouve sous forme de moisissure. Ce dernier peut causer des infections respiratoires. Enfin, le champignon noir est une infection rare mais dangereuse provoquée par l'inhalation des spores de moisissures.

VIDÉO - Septicémie : quels sont les symptômes de cette infection bactérienne ?