Publicité

En Indonésie, un footballeur frappé par la foudre sur le terrain et en plein match décède de ses blessures

À Bandung, ville du drame, les orages sont plus que fréquents : plus de 200 jours d’orages par an, en moyenne.
JACQUES DEMARTHON / AFP À Bandung, ville du drame, les orages sont plus que fréquents : plus de 200 jours d’orages par an, en moyenne.

INTERNATIONAL - Un match amical qui vire au drame. Les fans de football du monde entier ont forcément été marqués par les images des derniers instants sur le terrain du footballeur indonésien Septain Raharja, décédé après avoir été foudroyé en plein match.

Guider les éclairs et la foudre ? Avec leur laser, ces scientifiques ont réussi

Les faits se sont déroulés ce samedi 10 février, au stade Siliwangi de Bandung, le chef-lieu de la province de Java occidental, en Indonésie. C’est là qu’un match de football opposant l’équipe locale du 2 FLO FC Bandung au FBI Subang s’est transformé en cauchemar lorsque ce joueur de l’équipe visiteuse a été touché, comme le rapporte le média local PRFM News.

L’incident, particulièrement rare, a d’ailleurs été filmé, comme le montre une vidéo relayée sur X (anciennement Twitter). Attention toutefois, car ces images peuvent choquer les spectateurs les plus sensibles.

Dans cette courte séquence, on peut y voir Septain Raharja, légèrement esseulé en haut du terrain (et de l’écran) pendant une dizaine de secondes. L’instant d’après, le footballeur est à terre après avoir été frappé par la foudre. Preuve de la violence de l’impact, un autre joueur, situé à droite du terrain est projeté en arrière lorsque la foudre frappe son coéquipier.

Conscient de la gravité de cet incident, les coéquipiers du joueur touché se sont alors précipités dans sa direction pour lui venir en aide, et le match a logiquement été interrompu.

Brusque changement de météo

Selon le média local, le maillot de Septain Raharja a été déchiré par la foudre. Encore conscient sur le terrain, l’homme de 35 ans a été transporté à l’hôpital de Saringsih en urgence avant de succomber à ses blessures. Des « brûlures intenses », selon le Daily Mail.

Selon plusieurs témoins présents lors du drame, un brusque changement de météo serait à l’origine de cet orage inattendu. Le journal britannique précise à ce titre que l’Agence indonésienne de météorologie, de climatologie et de géophysique (BMKG) a confirmé qu’un nuage se trouvait à 300 mètres au-dessus du stade lorsque le footballeur a été foudroyé.

Ce drame rappelle d’ailleurs qu’un autre joueur de foot indonésien avait subi le même sort sur l’île de Java début novembre. Toutefois, ce joueur âgé de 13 ans avait finalement survécu à ce coup de foudre, malgré un arrêt cardiaque.

Vice rappelait également dans un article de 2017 que l’Indonésie et plus particulièrement les îles de Sumatra et Java sont régulièrement la cible de certains des orages les plus intenses de la planète. La ville de Bandung est d’ailleurs connue pour cette particularité météorologique qui implique que la ville compte 218 jours d’orages par an en moyenne.

À voir également sur Le HuffPost :

Météo France: record de coups de foudre lors des orages de ce mois de juin 2022

La foudre s’abat devant la Maison Blanche et fait deux morts