Publicité

En Indonésie, au moins 10 morts et une quarantaine de disparus après un glissement de terrain

Au moins 10 personnes sont mortes mardi 7 mars 2023 et plus de 40 autres sont portées disparues après un glissement de terrain dans une île isolée d'Indonésie, selon l'agence de gestion des catastrophes.

L'éloignement du village de l'île de Serasan, dans la région de Natuna, entre Bornéo et la péninsule malaise où le glissement de terrain s'est produit, le mauvais temps et à la coupure des lignes de communication, compliquent le déploiement des secours. Les équipes de secours ont extrait dix cadavres du site où les villageois font état 15 morts, a indiqué Abdul Muhari, le porte-parole de l'Agence nationale de lutte contre les catastrophes naturelles sur la chaîne Metro TV. "Six (corps) ont été identifiés et quatre sont en cours d'identification", a-t-il précisé.

Maisons fracassées et arbres à terre

Une victime blessée dans les glissements de terrain survenus le 6 mars 2023 dans les îles Natuna, en Indonésie (Natuna ministry of communication/AFP - Handout)
Une victime blessée dans les glissements de terrain survenus le 6 mars 2023 dans les îles Natuna, en Indonésie (Natuna ministry of communication/AFP - Handout)

Des photos fournies par les autorités de la région de Natuna montrent des maisons fracassées par la coulée de boue, des arbres à terre et des morceaux de toits métalliques dispersés. Les secours ont aligné des sacs mortuaires contenant les victimes et ont organisé des prières. L'agence de gestion des catastrophes estime à 42 le nombre des disparus. Huit victimes précédemment portées disparues ont été retrouvées, dont quatre dans un état critique. Les recherches se poursuivent au bord d'une route longeant une falaise où des dizaines de maisons ont été ensevelies par le glissement de terrain.

Les inondations de 2020

"Le long de cette route, environ 30 maisons ont été enterrées. C'est là où les recherches se concentrent", a relevé Abdul Muhari. Les autorités ont envoyé deux hélicoptères avec des tentes, de la nourriture, ainsi que des équipements de communication par satellite, afin de rétablir la communication avec l'île. Pendant la saison des pluies, l'Indonésie est sujette aux glissements de terrains, aggravée dans certains endroits par la déforestation, et à des pluies torrentielles prolongées. Celles-ci ont provoqué des inondations dans différentes régions de l'archipel.

Selon des experts, les catastrophes mété[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi