Indochine menace d'annuler sa venue aux Déferlantes à cause de la mairie RN de Perpignan

Nicola Sirkis en mars 2022 - Julien de Rosa - AFP
Nicola Sirkis en mars 2022 - Julien de Rosa - AFP

La formation de Nicola Sirkis a fait savoir sur les réseaux sociaux qu'elle ne souhaitait pas se produire si la manifestation se déroulait dans la ville gérée par Louis Aliot.

Le groupe Indochine, programmé le 8 juillet prochain au Festival Les Déferlantes, menace d'annuler sa venue si l'événement, qui doit se tenir à Perpignan, ne se déplace pas "dans un autre lieu". En cause: la ville des Pyrénées-Orientales est gérée par Louis Aliot, une figure du Rassemblement national.

"Hier matin, nous avons été mis devant le fait accompli, que le Festival Les Déferlantes, où nous sommes programmés le 8 juillet, se déplaçait à Perpignan au lieu du site initialement prévu", déplore la formation sur Twitter et Facebook, alors que le festival devait se dérouler à Céret dans le même département.

"Hier soir, le maire RN de Perpignan a tweeté qu’il était heureux d’accueillir le Festival Les Déferlantes", poursuit le groupe, avant de formuler son ultimatum: "Nous demandons expressément à la direction des Déferlantes de déplacer ce festival dans un autre lieu, faute de quoi, nous annulerons notre venue."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Contacté par L'Indépendant, Fabrice Lorente, co-directeur de la Frontera Production, qui produit et organise Les Déferlantes, a refusé de commenter l'affaire: "À ce stade, nous prenons acte de leur décision de conditionner leur venue".

Améliorer le "confort"

La décision de changer de lieu de la commune de Céret à la ville de Perpignan a été prise par les organisateurs pour améliorer le "confort" des festivaliers et s'adapter aux "ambitions du festival", précise un communiqué de la direction du festival.

"Les Déferlantes vous donnent donc rendez-vous à Perpignan, en bord de têt, face au Canigou, devant un parc des expositions que les habitués ne reconnaîtront pas tant nos efforts de scénographie seront décuplés", explique le communiqué.

Indochine est l'une des têtes d'affiche du festival, qui doit accueillir également Shaka Ponk, David Guetta, Bigflo & Oli, Soprano, David Guetta et Sting.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Nicola Sirkis : le chanteur d'Indochine se lance dans une étonnante reconversion !