Publicité

Inde: sept morts et 75 blessés dans l'explosion d'une usine de feux d'artifice

Au moins sept personnes sont mortes et 75 personnes ont été blessées ce mardi 6 février par une vaste explosion dans une usine de feux d'artifice dans l'État du Madhya Pradesh, dans le centre de l'Inde, ont indiqué les autorités.

"Nous pouvons confirmer sept décès jusqu'à présent", a déclaré un responsable de l'hôpital du district de Harda, sous couvert de l'anonymat car non autorisé à parler aux médias.

"Nous avons admis 65 blessés et en avons transféré 10 autres vers un plus grand hôpital".

Des images diffusées par les chaînes de télévision indiennes montraient des flammes s'élevant haut dans le ciel après l'explosion de l'usine. Des dizaines d'ambulances ont été envoyées sur place ainsi que des hélicoptères de l'armée pour évacuer les blessés.

Une quinzaine de véhicules de pompiers mobilisés

Une quinzaine de véhicules de pompiers ont été mobilisés contre un vaste incendie qui continuait à faire rage dans l'usine, a indiqué Kailash Chand Parte, haut responsable du district, qui coordonne les secours depuis l'usine.

"Au moins huit personnes ont été très grièvement blessées. Nous sommes ici sur place et nous nous concentrons sur les secours et sur le transfert des personnes vers les hôpitaux, donc nous ne pouvons pas confirmer dans l'immédiat le nombre de morts", a déclaré Kailash Chand Parte.

"Jusqu'à présent, nous avons réussi à secourir environ 70 à 75 personnes souffrant de diverses blessures. Toutes ont été transportées d'urgence vers les hôpitaux gouvernementaux locaux".

200 à 300 personnes travaillaient dans l'usine

Environ 200 à 300 personnes travaillaient dans l'usine, mais on ne sait pas combien se trouvaient à l'intérieur au moment de l'explosion, a-t-il ajouté.

"Au moins 10 bâtiments autour du complexe où l'explosion s'est produite ont été endommagés en raison de l'intensité de l'explosion", a décrit le responsable.

Les explosions sont fréquentes dans les fabriques illégales de feux d'artifices et de pétards en Inde.

Le ministre en chef du Madhya Pradesh, Mohan Yadav, a qualifié l'explosion de "très triste nouvelle" et indiqué que les médecins des unités des grands brûlés des principaux hôpitaux voisins avaient été invités à "faire les préparatifs nécessaires".

"Des ambulances sont acheminées vers Harda depuis les zones environnantes, et l'armée a été contactée pour organiser l'envoi d'hélicoptères", a déclaré Mohan Yadav dans un message sur X, anciennement Twitter.

Article original publié sur BFMTV.com