Publicité

En Inde, un pigeon accusé d’espionnage a enfin été libéré

La police indienne a relâché le pigeon qui avait alarmé les autorités à cause d’un message mystérieux.

En Inde, un pigeon, accusé d’espionnage, a enfin été libéré
Pexels En Inde, un pigeon, accusé d’espionnage, a enfin été libéré

INSOLITE - Un pigeon messager a fait trembler les autorités indiennes. Après huit mois de détention pour soupçons d’espionnage, il a enfin été blanchi ce mardi 30 janvier, d’après l’agence de presse Press Trust of India.

Tout avait commencé en mai dernier, lorsqu’il avait été capturé dans un port des environs de Mumbai par la police. Ce sont les deux bagues accrochées à ses pattes qui avaient attiré l’attention des policiers. Ils avaient ensuite découvert des messages « illisibles », leur paraissant être du chinois, cachés dans ses ailes. Ce détail avait incriminé encore plus le pauvre animal, soupçonné d’espionner pour le compte de la Chine. La police avait alors porté plainte et le pigeon avait été incarcéré… dans une clinique vétérinaire, heureusement.

Mais au cours de l’enquête, ils ont pu dévoiler la vraie identité du pigeon mystérieux : l’oiseau participait à une course en eau libre organisée à Taïwan, dont il s’était enfui. La police l’a ainsi relâché et l’a transféré à la SPCA de Bombay (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux), qui l’a ensuite libéré.

Étonnamment, il ne s’agit pas de la première fois que la police porte plainte contre un pigeon dans le sous-continent. Déjà en 2016, un spécimen portant un message menaçant contre le Premier Ministre Narendra Modi avait été placé en garde à vue. En 2020, c’est un autre pigeon qui avait semé la pagaille en franchissant la frontière avec le Pakistan.

VIDÉO - Un pigeon relâché refuse de retourner dans la nature