Inde : 16 morts à cause d’un selfie en pleine tempête de foudre

·1 min de lecture
16 personnes ont été tuées par la foudre pendant un selfie

Près de 70 personnes ont été tuées par la foudre dans la région de Jaipur, en Inde. Seize d’entre elles prenaient un selfie en haut d’une tour du fort d’Amber, une attraction touristique de la ville. Un phénomène paradoxalement assez courant.

Une catastrophe en cache parfois une autre. Alors que l’Inde est ravagée par l’épidémie de Covid-19, le pays a traversé un épisode climatique catastrophique ce dimanche 11 juillet, rapporte la BBC. Une tempête de foudre s’est abattue sur la ville de Jaipur et ses environs où elle a fait au moins 69 morts. Au moment du drame, seize des victimes se trouvaient au sommet d’une tour du fort d’Amber, une attraction touristique locale, pour faire le dernier selfie de leur vie.

Au total, 27 personnes se trouvaient au sein de la forteresse lorsque la foudre a commencé à frapper les lieux. Mais tandis que certaines se sont jetées au sol pour éviter les éclairs, d’autres sont restées dans l’espoir d’obtenir une photo particulièrement originale.

Un record de morts par selfie

Ce drame est assez cyniquement la combinaison de deux phénomènes très répandus en Inde : les morts par la foudre et les morts par selfie. Tandis que la colère du ciel tue plus de 2 000 Indiens tous les ans, ces derniers se mettent régulièrement en danger pour prendre des autoportraits. Comme le relevait le South China Morning Post en avril dernier, le sous-continent représente ainsi 50% des accidents mortels liés aux selfies dans le monde. Au point que le gouvernement du pays a appelé sa jeunesse à faire preuve de responsabilité quant à cette mode.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles