Incroyable ! L'actrice Roseanne Barr a fait enlever sa fille pour lui faire perdre du poids

·1 min de lecture
![CDATA[Backgrid UK]]

Jenny Pentland a vécu une anecdote à peine croyable. Dans ses mémoires, intitulées This will be funny later, la fille cadette de Roseanne Barr raconte son enfance compliquée et son adolescence de souffrance à cause de sa mère et de son nouveau mari due la comédienne à l'époque, l'acteur Tom Arnold. Les ennuis ont commencé lorsque Jenny Pentland n'avait que 13 ans. Alors que Roseanne Barr s'adaptait au succès de sa sitcom diffusée sur ABC, elle est entrée en guerre juridique avec le père de sa fille, Bill. L'adolescence d'alors, comme ses frères et sœurs, sont vite devenus des pions dans la bataille amère que se menaient leurs parents. "Sur les conseils des avocats, toute action que nous avons entreprise a été enregistrée et utilisée pour faire avancer le récit du parent qui poursuivait l'autre à l'époque", se souvient Jenny Pentland.

"Si je rentrais chez ma mère de chez mon père avec de la terre sous les ongles, ses avocats l'écrivaient. Si je prenais du poids, les avocats le remarqueraient aussi", continue-t-elle dans ses mémoires, avant d'expliquer en avoir d'ailleurs pris à cause du divorce de ses parents. Sa mère l'aurait ensuite placée pour la première fois dans une institution, pour qu'elle mincisse. Sur place, elle a vécu l'enfermement et l'horreur pensant perdre la raison à plusieurs reprises. Jenny Pentland a fini par vivre la majorité de son adolescence dans ce genre d'établissements, sur demande de Roseanne Barr. Mais la comédienne (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Les Inconnus : Bernard Campan confirme la reformation du trio mais pas celle qu'on attendait…
"Faudra me passer sur le corps !" : Lola Marois-Bigard totalement opposée à la vaccination de ses enfants
Jean-Jacques Bourdin : le journaliste visé par une plainte pour tentative d'agression sexuelle
Piégé, Benjamin Castaldi balance les pires horreurs sur Matthieu Delormeau (vidéo)
Booba : le rappeur s'en prend très violemment à Stromae et à ses idées suicidaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles