Incitée à se suicider par son ex-petit ami, elle passe à l’acte

·1 min de lecture
La jeune femme, qui est saine et sauve, n'osait plus sortir de chez elle.

Une jeune fille de 15 ans a tenté de mettre fin à ses jours après avoir été harcelée par son petit ami. Le tribunal de Boulogne a condamné le jeune homme à quatre mois de prison ferme.

"Il a conduit quelqu’un sur le chemin de la mort", a répété le procureur au Tribunal de Boulogne. Accusé de harcèlement et d’incitation au suicide, le représentant du ministère public a requis un an de prison ferme contre ce jeune homme âgé de 18 ans au moment des faits.

Ne supportant pas d'avoir été quitté par sa copine de 15 ans, il la harcèle au téléphone, lui répétant "je te détruirai", puis "tu ferais mieux de te tuer". Le garçon avait vu rouge en apprenant qu’elle sortait avec son meilleur ami. Les appels étaient alors devenus incessants, raconte la Voix du Nord.

Elle n’osait plus sortir de chez elle

Condamné une première fois pour appels malveillants, le jeune homme, militaire à l’époque, continue malgré tout : “Ne crois pas qu’après le tribunal ça va s’arrêter", menaçait-il. Epuisée, apeurée, la jeune fille décide alors de passer à l’acte et ingère de nombreux médicaments. Proche de la mort, elle s’en sort après trois jours d’hospitalisation.

Pour la jeune fille, âgée de 19 ans aujourd’hui, les séquelles psychologiques sont nombreuses, “elle n’osait plus sortir de chez elle et elle a arrêté sa scolarité”, rappelle son avocate. Le jeune homme dit avoir changé. Désormais en couple, il a quitté l’armée. “J’ai agi sous le coup de l’énervement et ça a pris des proportions incroyables” a-t-il reconnu.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles