Incendies en Gironde : avec les bénévoles en première ligne

Nos reporters ont suivi un commando de bénévoles en première ligne contre les incendies qui ravagent la Gironde.

La forêt landaise, Jérémy l’a dans la peau. Le jeune homme, partant d’un rire qui soulève sa carcasse râblée, exhibe fièrement son avant-bras tatoué de branches de pin. Comme un pied de nez à la fournaise qui, en cette soirée du vendredi 15 juillet, menace Louchats . Depuis l’évacuation de la plupart de ses 800 habitants, quelques heures plus tôt, ce village à 45 kilomètres au sud de Bordeaux a des allures de Fort Alamo.

À bord d’un camion qui arrose la lisière d’un feu tactique pour l’empêcher de déborder. À Balizac.
À bord d’un camion qui arrose la lisière d’un feu tactique pour l’empêcher de déborder. À Balizac.

À bord d’un camion qui arrose la lisière d’un feu tactique pour l’empêcher de déborder. À Balizac. © Frédéric Lafargue / Paris Match

L’incendie, qui a déjà dévasté plus de 5 000 hectares aux alentours de Landiras, son foyer de départ , un peu plus à l’est, lèche maintenant les abords de la commune. Un monstre de 40 kilomètres de circonférence, dopé par la chaleur et la sécheresse intenses, les vents modérés mais extrêmement tournants. Un cauchemar pour les sapeurs-pompiers girondins, épaulés par des brigades dépêchées des quatre coins du pays (Charente-Maritime, Côte-d’Or, Lot-et-Garonne, Marne, etc.). « Même nous, on est un peu débordés », avoue un(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles