Publicité

Incendies à Hawaï: les associations se mobilisent pour venir en aide aux animaux

Les graves incendies qui ont fait plus de 100 morts à Hawaï font également des victimes parmi les animaux. Les associations de défense des animaux se mobilisent pour venir en aide à ceux qui sont brûlés ou intoxiqués par la fumée, mais aussi pour les animaux domestiques que leurs propriétaires n'ont pas pu récupérer.

Ainsi, des associations comme la Maui humane society ou la Hawaii animal rescue foundation apportent du matériel (des croquettes ou de la litière notamment) aux familles avec animaux touchées par les incendies, qui ont dû quitter leur logement dans la précipitation. Elles ont pour cela émis des appels aux dons, qui doit aussi servir à financer les soins médicaux des bêtes blessées.

"Nous avons vu des chiens avec des pattes brûlées jusqu'à l'os", a par exemple déploré une des responsables de la Maui humane society, Katie Shannon, auprès l'agence Associated Press.

Environ 3000 animaux déplacés

La Maui humane society veut également aider les animaux et leurs propriétaires à se retrouver et propose sur son site un formulaire pour les personnes qui trouvent des animaux esseulés. L'association estime qu'environ 3000 animaux ont été déplacés sur l'île à cause des incendies. Sur le groupe Facebook "Maui fires pets help group", les habitants publient des photos d'animaux trouvés dans la rue, parfois brûlés, dans l'espoir de les réunir avec leurs propriétaires.

Du côté des animaux sauvages, comme l'explique le ministère de la Transition écologique sur son site, "outre les impacts sur les personnes et les biens, les incendies de forêt causent des dommages à la faune et à la flore des zones touchées".

"Chaque incendie de forêt détruit tout ou partie des animaux et végétaux sur son passage; seuls les grands mammifères et certains oiseaux arrivent à s’enfuir à l’approche du front de feu", développe-t-il.

Et pour les survivants, certains ont vu tout leur habitat naturel détruit et font face à un risque de famine et de déshydratation, alerte l'ONG Animal survival international. L'impact des feux de forêts sur les animaux est donc important: une étude de l'université de Sydney pour WWF estimait en 2020 que les incendies qui ont touché le pays lors de l'été 2019-2020 ont tué ou déplacé trois milliards d'animaux.

Les recherches ne font que débuter

De multiples feux ont démarré le 8 août à Hawaï, détruisant pratiquement la ville historique de Lahaina, qui comptait 12.000 habitants avant la catastrophe.

"101 vies ont désormais été perdues", a annoncé le gouverneur de l'archipel, Josh Green, lors d'une annonce télévisée mardi soir. "Nous avons le cœur brisé par une telle perte". Les autorités craignent que le nombre de morts ne s'alourdisse considérablement et ont déjà averti qu'il pourrait doubler.

Les secouristes et chiens renifleurs qui fouillent les décombres de la ville de Lahaina ont encore beaucoup de terrain à couvrir. Ils n'ont examiné qu'un peu plus d'un quart de la zone, a précisé le gouverneur.

Des centaines de personnes sont encore portées disparues. Parmi elles, certaines sont progressivement localisées par leurs proches à mesure que les communications se rétablissent sur Maui, mais d'autres viendront inévitablement rejoindre les rangs des victimes de la tragédie.

Article original publié sur BFMTV.com