"Inadmissible et effarant" : en larmes, un auditeur craque face à Gabriel Attal sur France Inter et est coupé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
![CDATA[France Inter]]
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les professionnels du corps enseignant étaient nombreux à guetter, depuis plusieurs jours, les nouvelles annonces gouvernementales concernant la rentrée scolaire, en vain. C'est seulement le dimanche en fin d'après-midi, à la veille de la reprise, qu'ils ont été informés du nouveau protocole. Une communication bancale qu'a voulu évoquer Patrick, un auditeur de France inter dont la compagne est directrice d'école. "Est-ce que vous trouvez que la façon dont sont traités les enfants, les parents et les enseignants en ce moment est quelque chose d'acceptable et de tolérable?", a demandé l'homme à Gabriel Attal, présent en studio. "C'est inadmissible de retrouver ces gens devant l'école ce matin en situation d'essayer de comprendre comment ils vont pouvoir faire aujourd'hui pour gérer les choses en intégrant les nouvelles règles qui ont été, encore une fois, apprises aux enseignants par l'intermédiaire des médias." Puis il ajoute, vraisemblablement à bout : "Je trouve qu'il y a quelque chose là, en termes de communication, qui est assez effarant." Patrick, comme beaucoup d'autres, reproche au gouvernement d'avoir, d'une part, attendu le dernier moment avant de faire savoir les nouvelles mesures, mais aussi de les avoir communiquées via un format peu accessible, à savoir un journal privé. "Ma femme guette depuis trois jours les nouvelles consignes : il n'y a rien. Et à 17h, dimanche, il y a un article payant du Parisien dans lequel monsieur Blanquer explique (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un puissant coup de gueule ! Un député gravement touché par le Covid brandit son coeur artificiel en plein hémicycle
"Ça ne s'est pas produit" : cette idée fausse d'Eric Zemmour avant sa candidature officielle
Gabriel Attal surpris sur France Inter : ce texto de Jean-Michel Blanquer qu'il a lu en plein direct
"Il a commencé une autre vie": Carla Bruni explique pourquoi Nicolas Sarkozy ne reviendra pas en politique
Pass vaccinal : coup de théâtre à l'Assemblée, le débat sanitaire a été électrique !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles