Publicité

Inès Reg livre sa version de son altercation « violente » avec Natasha St-Pier dans « DALS »

DANSE AVEC LES STARS - « C’était horrible, ça m’a rappelé le collège, le harcèlement scolaire. » Inès Reg a pris la parole longuement sur Instagram le dimanche 24 mars au soir afin de revenir sur la polémique, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Près de deux mois après le début de la saison de Danse avec les Stars sur TF1, l’humoriste a raconté depuis le début l’altercation qui a eu lieu entre elle et la chanteuse Natasha St Pier en coulisses de « DALS ». Et toutes ses conséquences.

Inès Reg, qui caracolait depuis le début de la compétition en tête du classement chaque semaine, a développé sa version des évènements qui ont mené aux rumeurs de menaces de mort qu’elle aurait portées à l’encontre de Natasha St-Pier, rapportées par Le Parisien. D’après le récit de la chanteuse tel qu’il est relaté dans le quotidien, le ton serait monté entre les deux femmes concernant le volume de la musique. Et après une plaisanterie, l’humoriste aurait proféré des menaces de mort à l’encontre de la chanteuse.

Inès Reg raconte une version très différente. L’altercation se serait bien déroulée dans les salles de répétitions, peu hermétiques au son venant des autres salles. Alors qu’elle serait allée demander à Anthony Colette et Natasha St-Pier une seule fois de baisser le volume pour pouvoir réaliser une interview. Celle-ci l’aurait traitée de « petite salope ». Sans plaisanter.

« Ça m’a fait tellement mal. Parce qu’à ce moment-là, pour moi, Natasha c’est la dame de ’Tu trouveras’, je suis une enfant, je l’ai vue à la télé, c’est trop violent… Je retiens mes larmes et je dis ’Oh wow’ , c’est la seule chose qui sort de ma bouche. Elle m’attrape par le bras et elle me dit ’et maintenant tu sors’, et voilà ce qu’il s’est passé le 31 janvier. Il n’y a jamais eu de menaces de mort. Et tout cela a été filmé », assure-t-elle dans une série de vidéos postées sur Instagram.

Les versions d’Inès reg et Natasha St-Pier

Dans les colonnes du Parisien, c’est une toute autre histoire qui est rapportée. Des proches des candidats, et membres de la production anonymes relatent un évènement « très violent », mais aussi un isolement d’Inès Reg et un comportement général différent de celui des autres stars entre lesquelles « il y a une vraie bonne ambiance qui n’est pas feinte ».

D’après Inès Reg, la chanteuse canadienne serait ensuite allée s’excuser et expliquer qu’elle faisait une plaisanterie et ne parlait pas sérieusement. Elle aurait d’ailleurs doublé ses excuses à l’oral d’un très long message qu’Inès Reg a posté en fin de story.

Mais l’humoriste explique qu’après cette altercation, les choses se sont envenimées. La séquence ayant été filmée, Natasha St-Pier a été mise à pied trois jours par la production de DALS. Une sanction que la chanteuse aurait elle-même proposée pour apaiser les tensions d’après le Parisien.

Mais les autres danseurs et stars de l’émission ayant eu vent d’une dispute et appris que la chanteuse avait été sanctionnée se seraient retournés contre elle.

Inès Reg raconte ainsi que lors du second prime, quasiment personne ne s’était levé pour la féliciter après sa prestation. « Personne ne s’est levé à part Jordan Mouillerac et Black M. C’était horrible, ça m’a rappelé le collège, le harcèlement scolaire. J’ai pleuré pendant tout le prime. »

Un évènement confirmé par les témoignages auprès du Parisien mais avec une toute autre origine : une solidarité des participants autour de Natasha St-Pier « la personne la plus gentille au monde, qui ne cherche pas à faire de vagues. » Les producteurs ont ensuite dû expliquer de manière individuelle aux différents participants les raisons de la mise à pied de Natasha St-Pier.

Une main courante contre Inès Reg

Mais les choses ne se sont pas arrêtées là. En effet, quelques semaines plus tard, Inès Reg a appris que Natasha St-Pier avait déposé une main courante contre elle au commissariat. Et ce malgré leurs réconciliations qu’elles avaient d’ailleurs affichées en dansant ensemble dans une story Instagram avec Keiona.

« Deux minutes avant d’apprendre ça, j’étais avec elle, et on se parlait de nos chorés. Je l’appelle donc immédiatement, et je suis persuadée qu’il n’y a pas de main courante. Elle me répond, ’Oui c’est vrai, je reviens, et je t’explique pourquoi j’ai fait ça.’ »

En substance, la chanteuse lui aurait ainsi expliqué avoir eu peur qu’Inès Reg lui « envoie des gens pour lui casser les jambes. » Elle aurait ainsi été effrayée par la distance qu’Inès Reg avait mise entre elles depuis l’incident, et intimidée par l’équipe qui accompagnait l’humoriste sur les répétitions depuis leur première altercation. Autre argument supposément avancé par Natasha St-Pier, la peur pour sa carrière, et d’être évincée de la compétition par la jeune femme qu’elle pense être une « artiste TF1 ».

Dans les colonnes du Parisien, des proches de la chanteuse et du danseur affirment cependant qu’ils ont tous les deux eu « peur pour leur intégrité physique, à la vue de l’état d’Inès et de son langage ».

Aujourd’hui, Inès Reg affirme que cette histoire est derrière elle, et qu’elle souhaite par-dessus tout continuer à danser aux côtés de Christophe Licata, et s’amuser. « Dans Télé Poche il y a écrit ’Divertissement’. Je suis venue que pour rigoler, à la base. »

À voir également sur Le HuffPost :

Dans « Koh Lanta », l’appel de Meïssa à sa mère a beaucoup fait rire les téléspectateurs

Dans « Top Chef », Pierre Gagnaire a déjà complètement conquis les fans de l’émission