Publicité

"Impossible d'en faire la promotion" : Guillaume Canet prend ses distances avec "Belle", le prochain film de Benoît Jacquot

"Je n'ai pas fait que ces films-là" : Guillaume Canet s'agace qu'on "lui colle des étiquettes" sur France 5 - France 5
"Je n'ai pas fait que ces films-là" : Guillaume Canet s'agace qu'on "lui colle des étiquettes" sur France 5 - France 5

À l'affiche du long-métrage, l'acteur se désolidarise du réalisateur, accusé de viols par Judith Godrèche.

On ne le verra pas parler du film sur les plateaux de télévision. Dans une interview accordée à la "Tribune du dimanche", Guillaume Canet s'est désolidarisé avec le film "Belle" dans lequel il partage l'affiche avec Charlotte Gainsbourg. Le long-métrage est réalisé par Benoît Jacquot, accusé par Judith Godrèche d'emprise et de viols lorsqu'elle était adolescente. "Aujourd'hui, il n'y a aucune date de sortie prévue" a confié l'acteur. "J'ai pris beaucoup de plaisir à tourner avec Charlotte Gainsbourg (...). Mais vu la situation, cela me paraît très compliqué d'en assurer la promotion. Pour l'instant, la question ne se pose même pas", a-t-il ajouté.

"Ça serait une manière de cautionner"

Des propos qu'il a réitérés au micro de BFMTV, assurant que serait même "impossible d'aller faire de la promo". "C'est compliqué de promouvoir un film avec ce qui s'est passé, avec ce qui a été raconté, avec tout ça. Donc, non, ça serait une manière de cautionner, de valider quelque chose dont je n'ai pas envie" a-t-il expliqué, avant se soutenir le mouvement #MeToo, qui permet depuis 2017 à des personnes victimes de violences sexuelles de prendre la parole. "Je pense que c'est un mouvement qui est plus que nécessaire, qu'il faut accompagner et encourager", estime le cinéaste qui rappelle que le cinéma n'est pas le seul milieu concerné. "Je pense que ça fait très longtemps, mais pas que dans le cinéma d'ailleurs. Il y a plein...

Lire la suite


À lire aussi

"Une séquence contrevenant au respect de la dignité de la personne humaine" : L'Arcom met en demeure C8 après l'interview de Loana dans "TPMP"
"On est identifiés comme une télé hostile au pouvoir" : Des journalistes de BFMTV contrôlés en plein direct par la police russe
"On a rajouté deux semaines" : Cyril Hanouna annonce la prolongation de "Face à Hanouna", sa nouvelle émission du week-end sur C8